Consommation durable

Quelle éthique dans les fêtes aujourd’hui ?

Share Button

À l’heure d’une société de consommation de masse plus qu’excessive où l’on assiste à une envie de consommer toujours plus, des problèmes surgissent. On retrouve cette consommation de masse spécialement lors des diverses fêtes auxquelles on prend un grand plaisir à acheter bien plus qu’il n’est nécessaire : cadeaux, décoration, repas…

Se pose alors la question : quelle éthique y a-t-il dans les fêtes aujourd’hui ?

Un respect du savoir-faire, du travail manuel et de l’environnement

Voyant que la consommation est de moins en moins respectueuse, non seulement de l’environnement, mais également du travail manuel, il est d’autant plus important de se ressaisir et de privilégier la main de l’Homme à la machinerie industrielle en ce qui concerne la fabrication d’objets divers, cela afin de permettre un meilleur respect de l’environnement. Cette dimension écologique se trouve être fondamentale et de plus en plus nécessaire aujourd’hui.

Quoi de mieux pour cela que de commencer nos bonnes actions au moment des fêtes en arrêtant de consommer n’importe quoi à tout va ?

Rien de plus simple par exemple que de limiter l’achat de chocolat industriel à Pâques, de limiter les boules et guirlandes en plastiques à Noël… Prenons l’exemple des fêtes de Noël et remplaçons les décorations et objets en plastique par des décorations en bois tout simplement. Ce geste permet d’aboutir à une consommation responsable autrement plus éthique.

L’achat d’objets en bois permet de privilégier le travail manuel et de faire vivre les petits artisans, qui ne sont pas moins bons que les grosses entreprises dominants le marché actuel. Il serait même pertinent de penser que le travail artisanal se révèle être bien souvent de meilleur qualité que celui réalisé par les grosses industries, ces dernières étant trop peu souvent soucieuses de la qualité et de la provenance de leurs marchandises.

Voilà pourquoi il est conseillé de revoir votre manière de consommer en cherchant à acheter davantage auprès d’artisans locaux ou même étrangers, tant que leur travail se trouve être respectueux et éthiquement responsable.

Une consommation moins réfléchie

On se trouve effectivement aujourd’hui dans une société de très forte consommation que ne fait que s’accroitre au fil du temps. Les gens ne pensent en effet qu’à acheter et à consommer. Entre achats impulsifs et achats par sentiment d’appartenance, ceux-ci se révèlent souvent être des achats inutiles ou superflus.

Il suffirait de devenir « responsable » en terme d’environnement et d’économie, financière et énergétique, pour éviter les achats coups de coeur trop souvent présents, principalement à l’approche des fêtes de fin d’année.

La théâtralisation mise en place dans presque tous les commerces et toutes les boutiques nous pousse à consommer et nous fait vivre une expérience d’achat unique faisant de nous des consommateurs « asservis ».

Nous sommes pris dans une spirale qui nous oblige à consommer même ce que nous ne voulions pas acheter. Une consommation réfléchie qui permettrait donc de sauvegarder notre belle et tendre planète qui souffre de plus en plus de nos excès.

Vous pouvez à ce titre vous sensibiliser en regardant cette vidéo qui résume très bien une partie du problème que nous venons d’évoquer.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close