Bébé

L’allaitement : source de vie et d’économies

Share Button

Vous ne le saviez peut-être pas (et moi non plus d’ailleurs !) mais allaiter votre enfant peut lui sauver la vie (je vais y venir !) et cela peut également vous permettre de réaliser des économies que ce soit à court ou long terme ! J’ai découvert ça en lisant un rapport du bulletin épidémiologique hebdomadaire , vous me direz « ça doit être barbant » mais non on y apprend tout un tas de choses ! Pour vous éviter la lecture du rapport complet je vais vous donner quelques grandes lignes !

Jusqu’à 800 000 vies sauvées chaque année

Le chiffre vous semble énorme ? Et pourtant ! Allaiter pourrait sauver la vie d’environ 800 000 nouveaux-nés chaque année à travers le monde.
L’étude du Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire indique que le nourrisson devrait bénéficier, au cours de ses premiers mois de vie, d’une alimentation composée exclusivement de lait maternel. Les recommandations indiquent que vous devriez nourrir votre enfant exclusivement au sein jusqu’à ses six mois et ensuite diversifier l’alimentation mais continuer de l’allaiter jusqu’à ses douze mois.
Aujourd’hui le constat est sans appel : en France seuls 10% des bébés sont encore allaités de façon exclusive au bout de trois mois , le chiffre reste globalement stable aux six mois de l’enfant.
A un an, ce ne sont plus que 9% des enfants qui reçoivent du lait maternel, c’est beaucoup trop peu !
L’allaitement de longue durée pourrait permettre de réduire de 13% la mortalité infantile chez les enfants de moins de deux ans. Il pourrait également sauver près de 20.000 vies chez mes mères en limitant les cancers du sein.
Beaucoup de personnes pensent que l’allaitement est un problème de pays pauvre mais c’est faux ! Il permettrait dans les pays riches de réduire d’un tiers les risques de mort subite chez le nourrisson.
Dans les pays pauvres environ la moitié des épidémies de diarrhée et un tiers des infections respiratoires pourraient être évités grâce à l’allaitement précisent les chercheurs.

Pourquoi les femmes allaitent-elles moins ?

Le problème vient essentiellement du lobbying des fabricants de laits de substitution. La publicité relativement agressive incite les femmes à acheter du lait en poudre, vantant ses bienfaits mais oubliant d’indiquer que le meilleur lait c’est celui de la mère.
Ces fameux lobbies ne sont pas près de faire de la pub pro lait maternel à la vue des enjeux financiers : ils vendaient pour 2 milliards de dollar de laits de substitution à la fin des années 80. Trente ans après le chiffre d’affaires réalisé est de plus de 40 milliards de dollars.

Quels sont les bienfaits de l’allaitement ?

Le Brésil est l’un des rares pays à avoir compris l’intérêt de l’allaitement, preuve en est avec ces chiffres : la durée d’allaitement est passée de 2,5 mois dans les années 1974-1975 à 14 mois en 2006-2007 grâce à une politique proactive des services de santé et de larges campagnes d’information.
Même si le biberon semble plus pratique l’allaitement n’as presque que des avantages :

Les enfants sont plus résistants aux infections

Plusieurs dispositifs immunologiques et non immunologiques s’opposent à la prolifération microbienne dans le lait maternel. Le lait maternel possède un grand nombre d’anticorps !
Ces anticorps sont dirigés contre les staphylocoques, les streptocoques, les pneumocoques, etc. Ils sont en rapport évidemment avec les infections contre lesquelles la mère a été vaccinée (polio, tétanos…) ou s’est spontanément immunisée.

Vos enfants auront moins de risques d’allergies

Les allergies alimentaires touchent entre 3 et 5% des enfants et cette part tend à augmenter de façon significative depuis quelques années (simple coïncidence ou en corrélation avec la diminution du nombre de mères qui allaitent ?)
De nombreuses études ont démontré les effets préventifs antiallergiques du lait maternel.
Des études scientifiques ont également constaté que le simple fait d’éloigner un nouveau-né de sa mère au cours des premières heures qui suivent sa naissance augmente son risque de rhume des foins. Le même phénomène est observé pour les enfants nés par césarienne ou encore chez les mères qui ont pris un antibiotique pendant leur grossesse.

Et du côté des économies, qu’en est-il ?

Il faut distinguer deux types d’économies réalisées, celles à court terme et dont les parents sont les uniques bénéficiaires et celles réalisées à long terme par la société via le système de santé.
Pour les parents le constat est sans appel, l’économie réalisée par l’allaitement se situe entre 227 et 265€ pour trois mois d’allaitement et 438 à 517 euros pour six mois. Ce montant a été calculé sur le prix d’achat du lait de substitution et du matériel nécessaire pour le préparer. Vous pourrez en savoir plus sur ce site : http://www.santeallaitementmaternel.com.
Pour la société, les économies réalisées seront considérables ! Moins de traitement contre les allergies seront nécessaires, moins d’opérations liées aux cancers du sein, ce sont des milliards d’euros qui seraient économisés chaque année !

Et vous ? Que pensez-vous de l’allaitement ? Êtes-vous pour ou contre ? N’hésitez pas à nous donner votre avis et à inviter vos amis à participer à ce débat !

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close