Gagner de l'argent

Gagner un peu d’argent grâce au dropshipping

Share Button

Le e-commerce devient chaque jour de plus en plus populaire et les raisons en sont simples : il ne faut plus se déplacer en magasin et on peut se faire livrer à domicile. Le nombre de boutiques en ligne se multiplie et de nouvelles méthodes de gestion des stocks apparaissent, le dropshipping fait partie d’elles.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

Grâce au dropshippung, votre tâche consiste à trouver des clients, à enregistrer leur commande et à le signaler au grossiste qui se chargera du rôle de l’expéditeur.

De façon simple, vous éliminez non seulement les charges liées à la gestion des stocks et l’envoi des produits, mais également les risques financiers liés à la mévente des produits.

Qu’elles sont les différentes étapes à suivre pour faire du dropshipping ?

Débuter dans le dropshipping est très simple et vous demandera très peu d’investissement financier.

1-    Avec/sans site marchand

Pour démarrer votre carrière de dropshipper, votre première grande décision est le choix entre la création d’un site e-commerce dédié à votre activité ou la construction d’une boutique de vendeur professionnel sur l’une des principales places de marché qui existent (Amazon, Cdiscount Pro, FNAC, EBay, etc…).

Les boutiques construites sur ces places de marché sont personnalisables et vous offrent l’incontestable avantage de bénéficier de la popularité de la marketplace. Ce seront des millions de clients potentiels que vous aurez à votre disposition et ce dès le lancement de votre activité ! Néanmoins, soyez conscient que les places de marché vous coûteront cher : un abonnement mensuel (quelques dizaines d’euros par mois) et une commission qui ira de 10 à 20% du prix de vente de vos articles.

En revanche, si vous décidez de créer votre propre boutique en ligne, les investissements initiaux seront plus conséquents mais vous n’aurez pas de commission à verser. Vous devrez tout d’abord déserver un nom de domaine, installer un CMS (Système de Gestion de Contenu) et héberger votre site. Que vous passiez par une agence web ou que vous réalisiez vous-même le site, l’essentiel est la connaissance des bonnes pratiques en e-commerce et l’adoption d’une méthodologie efficace de travail. Par exemple, il existe plus de 3000 modules prestashops, mais quels sont les indispensables pour optimiser SEO et booster les ventes de votre boutique ?

Ainsi, la mise en place de votre projet e-commerce passera essentiellement par les différentes étapes ci-après :

  • établir un cahier des charges,
  • sélectionner la marketplace ou le CMS et les outils,
  • construire un catalogue produits,
  • suivre le développement,
  • optimiser le SEO et préparer le lancement (valable uniquement sur votre propre boutique en ligne)

2-    Quels produits vendre ?

Le choix du type de produits à vendre dans sa boutique en ligne est une étape importante pour un dropshipper. Il est conseillé de se spécialiser sur une gamme ou un segment précis de produits. Cela présente multiples avantages : une offre variée sur un même produit, l’expertise dans un domaine donné, la facilité dans la création des bundles pour vos opérations marketing futures.

3-    Rechercher un Grossiste

Après le choix des produits, vous devez identifier les grossistes disponibles par une recherche plus ou moins approfondie. Etablissez une liste de ces grossistes associés à leurs performances globales. Renseignez-vous surtout sur la réputation des grossistes et aussi le délai de livraison moyen constaté pour chacun d’entre eux, cela aura une influence majeure sur la réussite de votre activité.

4-    S’inscrire sur le site web du grossiste

Après avoir sélectionné votre grossiste, il faudra vous inscrire sur son site ou le contacter par téléphone afin d’ouvrir un compte spécial dropshipping. Pour cela, vous aurez à fournir à certain grossistes un dossier complet et à d’autres des informations très précises concernant le statut juridique de votre e-business.

5-    Faire la promotion de vos produits

L’échec de la plupart des dropshipper est lié à un faible niveau de promotion. Le moyen de plus sûr pour booster les ventes est d’utiliser divers canaux d’acquisition pour faire affluer un nombre important de visiteurs sur son site. Parmi les techniques d’acquisition, on peut citer : le référencement naturel, le référencement payant et les reviews et tests produit.

6-    Traitement des commandes

Vous avez franchi avec succès toutes les étapes précédentes et vous êtes maintenant au stade où vous vendez des produits ? Comment traiter vos commandes et livrer vos clients grâce au dropshipping ?

Après que le client ait ajouté un produit à son panier et réglé sa facture par un système de paiement en ligne classique, vous vous rendez sur le site du grossiste et vous passez exactement la même commande. Le grossiste se chargera d’exécuter la commande et de livrer le client final avec une facture qui contiendra votre logo et au nom de votre société, il s’agit de la marque blanche.

Si le grossiste est sérieux, il n’établira aucun contact avec le client.

Avantages et inconvénients du dropshipping

Les principaux avantages du dropshipping sont :

  • Un investissement initial peu élevé,
  • Un travail en flux tendu et une suppression des risques liés à la gestion des stocks,
  • Des charges fixes (location de locaux, salariés, …) faibles,
  • Un besoin en fond de roulement faible.

Les inconvénients du dropshipping :

  • La difficulté à trouver un fournisseur compétent et sérieux,
  • L’absence d’automatisation du catalogue chez la majorité des grossistes (perte de temps considérable pour mettre à jour votre catalogue avec celui du fournisseur afin d’éviter les ventes de produits indisponibles).
Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close