Immobilier

Quelle sera l’évolution des taux de crédits immobiliers en 2018 ?

Share Button

Le taux du crédit immobilier moyen qui est de 1.70% reste stable en ce début 2018 malgré une légère hausse par rapport à 2017 qui était de 1.57% en moyenne. Les futurs acheteurs de biens immobiliers pourront continuer à financer leurs acquisitions avec un taux de crédit immobilier encore intéressant en 2018 mais jusqu’à quand ?

Quelle est la tendance pour les prochains mois ?

Suite à des taux d’intérêt du crédit immobilier bas depuis deux ou trois ans, la tendance est à la hausse mais l’augmentation devrait rester stable pour cette année. Plusieurs facteurs influencent la fluctuation des taux de crédit immobilier :

  • Les OAT ou Obligations Assimilables du Trésor émis depuis 25 ans par l’Etat pour rembourser ses emprunts à long terme. C’est un bon baromètre pour connaitre les hauts et les bas des taux d’intérêts immobiliers qui, depuis plusieurs semaines, continuent de grimper
  • La BCE ou Banque Centrale Européenne agit sur les taux variables des banques comme l’Euribor mais celle-ci a stipulé récemment que le taux directeur ou plus précisément le taux d’intérêts fixé journellement conserverait un taux nul pour une période de plusieurs mois
  • Les évènements géopolitiques, économiques ou l’élection d’un nouveau président par exemple
  • Le Scoring : votre organisme bancaire évalue votre dossier de prêt qui sera différent suivant « la bonne conduite » de l’emprunteur. Il prend en compte votre solvabilité, votre âge, votre état de santé, si vous avez eu des problèmes financiers sur plusieurs années, votre niveau de vie, vos revenus etc… tout ceci dans le but de réduire les dangers d’impayés des emprunteurs.
  • La politique marketing de votre banque peut varier d’un organisme bancaire à l’autre
  • La politique d’inflation en France ou en Europe
  • L’éventuelle hausse des prix du marché de l’immobilier en 2018. Selon la source « notaires-Insee » de la fin de l’année 2017, le prix au mètre carré de l’ancien a augmenté de 3.9% sur l’année. Autre facteur fluctuant important en 2018: le changement de l’assurance emprunteur

Depuis le 1er janvier 2018, grâce à la Loi Hamon et à l’amendement Bourquin, tout emprunteur peut changer d’assureur (chaque année si cela lui fait plaisir) concernant son prêt immobilier à la date anniversaire de son contrat. Vous aurez la possibilité d’opter pour la délégation d’assurance au lieu qu’on vous impose l’assurance de votre organisme bancaire ; ce choix pourrait vous faire économiser de l’argent. Aucun frais supplémentaire ne vous sera demandé pour la résiliation de votre contrat et votre banque ne doit pas s’y opposer si les garanties proposées par l’autre contrat sont au moins similaires à l’ancien. Cette nouvelle loi pourrait impacter les marges des banques, ce qui aura pour conséquence des augmentations des frais bancaires. La tendance de l’évolution des taux d’intérêts des prêts immobiliers va plutôt profiter aux futurs acquéreurs qui n’auront toujours pas trop de soucis à se faire quant à l’achat d’un bien immobilier grâce à la lente remontée des taux de crédit sur l’immobilier au cours de l’année 2018.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close