Conseils

Quels pièges éviter lorsqu’on fait un prêt à la consommation ?

Share Button

Vous avez un besoin ou une envie d’achat, mais vous ne possédez pas assez d’argent pour acquérir la chose que vous avez en tête ? Vous ne voulez pas emprunter de l’argent à vos proches et en même temps votre achat est pressant et vous ne pourrez couvrir une aussi grosse dépense tout seul ? Dans ce cas, nous vous conseillons d’opter pour un prêt à la consommation. Ce genre de crédit est accordé à des particuliers voulant financer des achats relativement coûteux. Comment pouvez-vous en obtenir un ? Quels pièges éviter une fois le crédit obtenu ? Voici quelques conseils pour bien gérer votre dossier et votre prêt.

• BIEN CHOISIR LE TAUX, LE MONTANT ET LA MENSUALITÉ :

Il est naturel de se ruer sur des agences qui proposent des montants faramineux pour des taux de remboursement très faibles. Mais, dans la majorité des cas, ce genre d’offres n’est que des sables mouvants qui absorbent votre confiance et vous font perdre votre temps et votre argent. Renseignez-vous avant de signer le contrat. Faites le tour des banques et des agences pour savoir avec précision ce dont vous avez besoin. Pour vous aider à faire le bon choix, des sites comparatifs ont vu le jour, à l’instar du site LesFurets.com. Grâce à LesFurets.com vous trouverez un crédit à la consommation en toute simplicité.

• ORGANISER SON BUDGET :

Un prêt à la consommation vous donne accès à un montant relativement faible. Les 2 types de crédits à la consommation auxquels les gens ont le plus recours sont le crédit automobile et le crédit étudiant. Dans ces deux situations, les calculs sont faits et refaits au préalable. Cependant, si vous avez besoin de crédit pour meubler votre maison ou pour effectuer un autre achat, nous vous conseillons de faire un suivi de votre budget. Êtes-vous sûr que le crédit à la consommation est la seule solution existante ? N’est-ce pas une décision hâtive ? Avez-vous choisi la bonne catégorie de prêt à la consommation ? Cette dernière question est primordiale, car beaucoup de personnes choisissent la mauvaise catégorie et obtiennent donc le mauvais montant (moins ou plus qu’ils n’auraient voulu avoir). Si c’est moins, la personne se trouve contrainte à demander un nouveau prêt pour couvrir la somme qui manque et si c’est plus, la somme excédante sera dépensée dans des banalités inutiles.

• NE PAS ABUSER DES CRÉDITS À LA CONSOMMATION :

Les crédits à la consommation peuvent devenir une solution de facilité. Faites tout de même attention au surendettement. En accumulant les crédits à petits montants et à durée de remboursement courte, vous pouvez rapidement tomber dans le surendettement. Ne renouvelez le crédit que si vous avez payé le précédent en totalité. Organisez votre liste d’achat par ordre de priorité et n’achetez pas à l’aveugle.

• S’ASSURER DE POUVOIR REMBOURSER LE CRÉDIT :

Même si le créancier s’assure que votre situation financière vous permet de rembourser le crédit, faites en sorte de planifier vous-même votre propre avenir financier. Si vous êtes en CDD, calculez la somme que vous allez pouvoir rembourser jusqu’à la fin potentielle de votre contrat. Si vous avez un CDI, demandez-vous si le montant qui vous restera une fois le remboursement déduit vous permettra de finir aisément votre mois.

• PROGRAMMER DES PLANS B :

Le prêt à la consommation peut être une solution temporaire idéale, mais si vous avez continuellement besoin d’argent de manière ponctuelle, optez pour un carnet d’épargne. De cette manière, vous pourrez retrier le montant dont vous avez besoin sans être conditionné par des pourcentages additionnels ou des dates précises.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close