Non classé

Comment choisir son contrat d’assurance vie ?

Share Button

Actuellement, l’assurance-vie est le placement qui possède le plus de fonds en France. Vous souhaitez souscrire un contrat d’assurance-vie, mais vous ne savez pas où donner de la tête devant la diversité des contrats ? Voici quelques conseils pour vous accompagner.

Tournez-vous vers un assureur de confiance

La confiance est un paramètre important, lorsqu’on est dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie. Toutefois, il ne s’agit pas d’une donnée quantifiable, mais d’un sentiment. Il est donc conseillé de se tourner vers des structures qui bénéficient d’une excellente réputation et d’une forte solidité financière.

Il faut aussi veiller à se renseigner sur la qualité des services proposés par l’assureur. Pour cela, n’hésitez pas à poser des questions comme : est-ce que l’assureur communique régulièrement sur l’état du contrat ? Est-il possible d’arbitrer ses placements depuis un ordinateur ? Les délais d’enregistrement des retraits et des versementsrépondent-ils à vos attentes ?

Vérifiez également la disponibilité de l’assureur. Il existe beaucoup de structures, qui mettent l’accent sur la confiance et la transparence. L’assurance vie MIF par exemple, est disponible sur de multiples canaux : 100% en ligne sur mifassur.com, appels téléphonique, e-mail, chat, rendez-vous, courrier, etc. Cette diversité de canaux permet à la structure d’avoir une large audience.

Il faut aussi veiller à ce que l’assureur soit prêt à répondre à vos questions et à vous accompagner sur vos projets. Par exemple, il doit être capable de vous informer sur les différentes clauses en ce qui concerne le droit de succession, les formalités après le décès du bénéficiaire de l’assurance.

Le conseiller en assurance vie n’est pas un simple vendeur, il doit avant tout vous accompagner pour vous aider à trouver le bon produit qui correspondra le mieux à vos besoins. 

La durée du placement

La durée du placement est un point très important. La durée idéale minimum de placement sur un contrat d’assurance-vie est de 8 ans pour maximiser les avantages fiscaux. Il est toutefois possible de retirer son argent avant d’autant plus que depuis 2018 et l’instauration de la fameuse flat-tax même si les abattements fiscaux au bout de 8 ans demeurent, les plus-values d’une assurance vie ne sont plus taxées lourdement durant les premières années. Vous pouvez donc envisager un placement à moyen terme.

L’ouverture d’un contrat doit donc faire l’objet d’une mûre réflexion. En tant qu’épargnant, vous devez tenir compte de vos besoins et de vos revenus.

Les supports choisis définissent également la durée de votre placement. Les supports en unités de compte permettent de diversifier vos placements au sein de votre épargne mais ne sont pas garantis en capital et nécessitent donc un minimum d’années de placement en fonction du l’unité de compteinvestie

Contrat individuel ou collectif ?

Assurez-vous de faire un point avec le conseiller sur le type de contrat que vous souscrivez.  

Si le contrat est sous le régime du contrat individuel, cela voudrait dire que vous avez souscrit directement auprès de l’assureur. Le contrat collectif stipule que c’est le courtier ou le distributeur qui souscrit directement auprès de l’assureur. Dans ce cas, vous adhérez au contrat. Cette différence peut changer certains termes du contrat. Cela veut dire que dans le cadre d’un contrat collectif, les termes peuvent être modifiés par le distributeur, il est donc important de prendre connaissance de tous les termes du contrat. Toutefois, les contrats collectifs sont négociés dans les meilleures conditions du contrat.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close