Conseils

Comment fonctionne la grande distribution ?

Share Button

Certains d’entre vous le savent peut-être (mes amis lisant ce blog), j’ai travaillé pendant une paire de mois pour la grande distribution, au Pôle Communication.
Nombreuses sont les personnes à se plaindre des produits dans un magasin et je souhaitais remettre les choses à leur place pour que tout le monde sache que la part de responsabilité d’un magasin est limité (et non pas inexistante) dans la qualité des produits proposés. Pour cela, je vais prendre l’exemple du groupe E.Leclerc.

Une structure pyramidale

Tout d’abord, il convient de préciser que le groupe E.Leclerc a une structure très pyramidale. Il y a une entité qui donne les directives globales (en terme de marketing, etc…), ensuite des regroupements régionaux (SCAP Artois, Rumaldis, …) puis les magasins dirigés par des propriétaires « indépendants » ou du moins affiliés à E.Leclerc.
Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement qu’au niveau de l’emailing national, les magasins n’ont pas leur mot à dire. Concernant les promotions effectuées en magasin, celles-ci doivent suivre un plan très précis élaboré au niveau régional. Ensuite, pour les approvisionnements, des appels d’offres sont effectués au niveau régional, la sélection se fait à ce niveau là. Un magasin n’a que très peu de liberté concernant le choix de ses fournisseurs. La raison est simple : les E.Leclerc d’un même groupement achètent tous ensemble leurs produits, ce qui permet de négocier plus facilement les prix et de toujours être le moins cher, en principe.

Des contrôles rigoureux en magasin

Néanmoins, même si un magasin ne contrôle pas forcément le choix des fournisseurs, il décide de mettre ou non les produits dans ses rayons. Ce qui se passe en terme d’agencement de magasin et de choix de distribution appartient au propriétaire du magasin.
Une fois les produits mis en rayon, ils sont fréquemment contrôlés par le Pôle QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement). Les responsables qualité contrôlent de façon fréquente (plusieurs fois par mois) l’hygiène au sein de la boucherie, de la poissonnerie, de la boulangerie. De même pour la température des frigos, la propreté des sols, etc… D’autres missions peuvent venir s’ajouter à celles-ci : vérifier que tous les produits ont bien un prix affiché (ce qui est légal), effectuer les dons aux associations (produits avec une date d’expiration trop proche), contrôler que la chaîne du froid est bien respectée, s’assurer que chaque salarié connaisse les règles de sécurité de base (ne pas grimper sur les étagères dans les entrepôts, savoir conduire un transpalette, …).

Bref, si vous remarquez qu’un produit d’une grande marque présente un défaut, le magasin n’y est probablement pour rien. En revanche, pensez à faire une réclamation et une petite enquête sera menée pour savoir d’où provient le souci. Par précaution, une fois le secteur QHSE informé, les produits d’un même lot seront retirés d’un rayon pour vous garantir un maximum de sécurité au niveau alimentaire.

Share Button
Voir plus

Laisser un commentaire

Close