ActusSanté

Le pivot dentaire solution définitive ?

Share Button

Une dent cassée est souvent restaurée par une simple couronne ou par une obturation. Mais dans certains cas de complexité, où la dent a subi une sévère détérioration, ces solutions sont inefficaces. Le recours au pivot dentaire est alors la solution la plus fiable et la plus pratique.

Qu’est-ce que le pivot dentaire ?

Le pivot dentaire est la solution utilisée par les dentistes pour reconstruire une dent dont la couronne est complètement détruite. La reconstruction ou la mise en place d’une nouvelle couronne nécessite alors un point d’ancrage ; c’est en cela que le pivot dentaire intervient. Il s’agit donc d’une solution de dernier recours que vous devez prendre après une sereine réflexion et suite aux conseils de votre dentiste.

Par ailleurs, cette solution est la plus recommandée en cas d’une importante fracture de la dent, d’une sévère dyschromie et d’une carie dentaire trop avancée. Vous pouvez également y recourir lorsque votre dent est beaucoup trop usée ou si vous souffrez d’une sévère malposition dentaire. Rappelons que le pivot dentaire est seulement possible lorsque la racine de la dent usée n’est pas atteinte.

Quels sont les différents types de pivots dentaires existants ?

Pour installer une dent sur pivot, le dentiste peut recourir à deux techniques. Ainsi, il peut installer le pivot en un seul bloc, directement dans les creux de la racine de la dent. L’autre technique consiste à effectuer l’installation du pivot en deux parties. Ici, le dentiste installe d’abord la tige avant d’installer la couronne qui est faite en céramique.

Il existe plusieurs types de pivot dentaires. On a ainsi le pivot dentaire en métal. Ce type de pivot est uniquement compatible avec une couronne céramo-métallique. Les pivots les plus esthétiques dans le domaine sont ceux en fibre de verre et en zircone. Ils sont compatibles à tous les types de couronne dentaire. 

Le pivot dentaire : une solution efficace à tout point de vue ?

Le pivot dentaire est sans aucun doute une excellente option. Mais il n’est pas toujours possible de l’installer chez tout le monde. Par exemple, les enfants ne peuvent le porter en raison de l’immaturité de la racine de leur dent. Dans certains cas, les personnes âgées ne peuvent pas non plus recourir au pivot dentaire. Très souvent leur canal dentaire est beaucoup trop étroit ; ainsi, il devient impossible de renforcer la racine de la dent souffrante.

Une dent cassée en dessous de la gencive ou une dent trop courte n’est pas en mesure de recevoir un pivot dentaire. Une racine trop courte et une racine trop enflammée ne peuvent recevoir un pivot.

Pivot dentaire et implant dentaire : quelle est la différence ?

Les implants dentaires diffèrent des pivots dentaires. Ainsi, on a recours à l’implant dentaire sur une dent dont la racine est complètement détruite. Cette opération consiste donc à créer une racine artificielle faite en titane ainsi qu’une couronne. L’opération se fait en deux temps ; en un premier lieu, le dentiste enlève l’intégralité de la dent usée ainsi que sa racine. Après cette première opération, on attend pendant 3 à 6 mois que la mâchoire soit complètement cicatrisée. Une fois que la mâchoire est guérie, le dentiste procède à l’installation de la couronne après vérification de l’état de la mâchoire.

Le pivot dentaire ; quant à lui, dure un peu moins longtemps. De plus, il est moins onéreux. Ainsi, on peut dire qu’effectuer un implant dentaire consiste à remplacer une dent de manière intégrale. Alors que le pivot dentaire se fait uniquement lorsque la racine de la dent est intacte.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close