Conseils

Quel avenir pour les cryptomonnaies ?

Share Button

Apparues il y a plus d’une décennie, les cryptomonnaies sont de plus en plus populaires ces dernières années. Les particuliers comme les institutions s’y intéressent fortement. D’ailleurs, elles sont considérées comme les monnaies du futur. Pour autant, leur futur n’est pas si évident en raison des risques qui leur sont associés comme leur volatilité. Le point.

Un secteur avec un énorme potentiel de croissance

Pour avoir une idée de la popularité et du potentiel de croissance des cryptomonnaies, il suffit de comparer la capitalisation du marché de ces actifs par rapport à la capitalisation totale des marchés financiers. Au mois de janvier 2020, celle-ci ne représentait que 0,15 % pour un volume de 220 milliards de dollars sur 80 000 milliards de dollars. Cela signifie que le potentiel de croissance de ces actifs est élevé compte tenu de leur popularité grandissante.

Pour ce qui est de la capitalisation boursière totale des sociétés en elles-mêmes, celle-ci est également peu significative comparée par exemple à celle du marché immobilier qui dépasse les 215 000 milliards de dollars. Autrement dit, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que les cryptomonnaies deviennent réellement importantes ou incontournables. Toutefois, elles ont le potentiel pour atteindre cet objectif dans les années à venir.

Vers une réglementation progressive des cryptomonnaies

Le Bitcoin est le plus connu des monnaies électroniques. Achat Bitcoin, ce choix est dans la majorité des cas motivé par les nombreux avantages de cette cybermonnaie. D’une part, les cryptomonnaies fonctionnent sur la base d’un protocole informatique de transactions cryptées et décentralisées. Elles ne sont pas contrôlées par les banques et autres institutions financières contrairement aux monnaies traditionnelles. D’autre part, elles sont réputées transparentes et inviolables. En termes de fiabilité et de sécurité, elles sont uniques.

Les tentatives de réglementation des cryptomonnaies peuvent ainsi être interprétées comme un signe que ces actifs financiers ont un important potentiel pour le futur. Pour preuve, cette classe d’actifs est considérée aux États-Unis comme des matières premières et les transactions gérées en conséquence. Une telle réglementation peut même être nécessaire afin de limiter les spéculations abusives dont font l’objet les monnaies électroniques, et de garantir leur croissance et leur pérennité sur le long terme.

Un secteur ciblé de plus en plus par les grandes entreprises

Si le Bitcoin constitue la référence sur le marché actuel des cryptomonnaies, d’autres cybermonnaies jouissent aussi d’une grande notoriété pour ne citer que l’Ethereum. Sur litebit.eu/fr, une plateforme d’exchange, vous avez la possibilité de faire l’acquisition de diverses monnaies électroniques dont le Bitcoin, puis de faire des transactions en fonction de votre stratégie avec comme objectif de réaliser de la plus-value tout en réduisant les risques de perte.

Depuis quelques années, les grandes entreprises investissent également dans le secteur des monnaies virtuelles. En 2019, Facebook, le géant des réseaux sociaux, a fait l’annonce du lancement prochain de sa propre cryptomonnaie baptisée Libra. Son objectif est de l’indexer à un panier de devises stables et des obligations d’État. Il table sur sa renommée et ses milliards d’utilisateurs. De même, la messagerie sécurisée Telegram propose sa propre monnaie virtuelle et son système de paiement alternatif.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close