Voyage

Séjour en Indonésie : Focus sur les évènements et les festivités

Share Button

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une destination de vacances idéale pour la famille: l’Indonésie. C’ est une terre de cultures et de traditions. Outre ses paysages naturels grandioses qui ont su assouvi la soif d’aventure d’un grand nombre de touristes, l’archipel séduit également par ses nombreuses festivités et cérémonies traditionnelles. Quelle que soit la période de votre voyage en Indonésie, vous aurez l’occasion d’assister à des évènements exceptionnels sortant de l’ordinaire. Pour attiser votre curiosité, focus sur les festivités et évènements particuliers en Indonésie.

Séjour en Indonésie pour la fête du Nyale

La fête du Nyale qui est un événement nocturne se déroule souvent sur l’île de Lombok, notamment le 19e jour du 10e mois du calendrier sasak c’est à dire en février ou mars. En réalité, les festivités se déroulent plus précisément sur la plage de Kuta sur le littoral sud de l’île. Le mot « Nyale » signifie « limaces de mer », qui est le symbole de l’amour et de l’abondance. Elle serait l’incarnation de la princesse Mandalika qui s’est sacrifiée dans la mer et qui revient chaque année à cet endroit en forme de limaces. Si vous passez un voyage en Indonésie, vous aurez l’occasion d’assister à cet événement où a lieu des rituels sacrés et de la pêche de limaces de mer. Vous y verrez d’ailleurs un grand nombre de Sasak qui se rassemble à la tombée de la nuit autour de feux où des jeunes réalisent des joutes poétiques appelées « Pantun ». L’aube venue, tout le monde se met à pêcher les premiers « nyale ». Une bonne pêche signifie une récolte de riz abondante. Ensuite, les adolescents montent séparément sur des bateaux bien décorés et naviguent en riant et criant. Les « nyales » pêchées se consomment grillés ou crus.

Le Pasola, fête des cavaliers

Le Pasola est une fête des moissons de Nusa Tenggara. Elle est surtout symbolisée par des rites guerriers. En général, deux équipes de cavaliers armés de lances ou « hola » s’affrontent pour un combat rituel. Ils portent des ikats (vêtements traditionnels) très colorés afin que les célébrations soient bien marquantes. Il faut savoir que cet événement a lieu en mois de février et mars chaque année. Les affrontements ont lieu afin de s’assurer une bonne récolte et pour satisfaire les esprits. Durant ce combat rituel, les cavaliers galopent l’un vers l’autre pour se lancer leur « hola ». Bien que les lances ont été remplacées par des javelots de bois sans pointe, il peut y avoir des blessés ou voir même des morts. Vous pourrez assister à cet événement dans la région de Kodi et Lamboya en février et dans la région de Wanokaka et de Gaura en mars.

Cérémonie funéraire Toraja

femme-toraja
Si vous voulez réellement assister à une cérémonie funéraire exceptionnelle, rendez-vous en pays Toraja ou « Tana Toraja » durant votre voyage en Indonésie. Tana Toraja est une région montagneuse de Sulawesi Sud. Bien que le christianisme y est pratiqué, les rites ancestraux et traditionnels y subsistent, notamment les rites funéraires. Cet événement se déroule souvent en juillet et en août, toutefois, il est courant d’en découvrir toute l’année. Les cérémonies funéraires se déroulent en deux temps en pays Toraja. L’une se déroule après la mort. En ce premier temps, le défunt reste dans l’une des plus belles pièces de la maison dans son cercueil. Les invités peuvent lui rendre visite tout en apportant des offrandes. Le corps du défunt reste dans la maison familiale jusqu’à ce que la famille est en mesure de rassembler la somme suffisante pour l’organisation de la deuxième cérémonie. Cette dernière est très couteuse puisqu’on doit y faire des sacrifices d’animaux comme le buffle ou cochon qui, d’après la croyance, permettrait d’accompagner l’entrée au paradis de l’âme du défunt. Pour pus de conseils sur votre voyage en indonésie, consultez ce site.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close