AlimentationConsommationSanté

Bien manger pour rester en bonne santé !

Share Button

alimentation-paleo

J’ai l’habitude de vous parler des nombreuses maladies dont la population mondiale est victime.
Aujourd’hui, j’avais envie de changer un peu de sujet, ou du moins changer de point de vue et aller en amont !
Vous ne le saviez peut-être pas encore mais la plupart des maladies dont nous souffrons sont la conséquence directe de notre alimentation ! Voici donc un petit article sur les bons gestes à adopter.

Réduisez votre consommation de viande

De nombreuses études ont montré que l’homme avait, à l’origine, des tendances herbivores : fruits sauvages, légumes, plantes diverses.
La viande ne faisait pas systématiquement partie de son alimentation puisqu’il fallait bien entendu chasser le gibier et, selon les saisons, il n’y en avait pas tout le temps !
Aujourd’hui, nous avons tendance à manger énormément de viande rouge, chose qui ne se faisait pas il y a quelques siècles. La conséquence est simple : depuis cette modification de notre mode alimentaire les maladies auto-immunes et les maladies cardio-vasculaires n’ont cessées de croître. Il s’agit d’un problème de santé public majeur dans tous les pays occidentaux !
Pensez à modifier vos habitudes alimentaires. Consommez de préférence des viandes blanches (volaille, lapin, porc) et du gibier. Vous pouvez également compléter votre alimentation avec des oeufs et des poissons sauvages, riches en Oméga 3.

Réduisez votre consommation de lait animal

Le second problème au niveau de l’alimentation actuelle est bien entendu la consommation de lait : les humains sont intolérants au lactose !
Les lobbyings laitiers vous diront que le lait est indispensable pour vos apports en calcium, qu’il faut consommer des produits laitiers : yaourts, lait, certaines boissons… Il s’agit malheureusement d’une erreur (dans le cas des lobbying d’un mensonge !). Vous pouvez vivre correctement et sans aucune carence en ne consommant que du lait végétal : lait de riz, lait de soja, lait de coco, pour ne citer qu’eux !
Vous pourrez bien entendu continuer à consommer du lait animal mais privilégiez le lait fermenté ou le lait cru, à consommer avec modération, bien entendu !

Réduisez votre consommation de céréales et de légumineuses

Enfin, le dernier conseil qui peut être donné, en matière d’alimentation, est de réduire votre consommation de céréales et de légumineuses. Les céréales et les légumineuses contiennent généralement du gluten et certaines toxines que le corps humain ne devrait pas ingérer. Si vous décidez de consommer des céréales, privilégiez les céréales bio, qui n’auront pas reçu de traitement avec tout un tas de pesticides nocifs pour vous et pour la nature.

Pensez paléo : vous ne risquez pas la fringale !

Certains l’auront compris, je recommande une alimentation paléo, c’est-à-dire sans céréales, sans viande rouge, sans produits laitiers et sans produits transformés, comme sur l’image en début d’article !
Vous pensez que ne pas manger de riz, des pommes de terres ou des céréales vous donnera un gros creux en plein milieu de la journée ? Eh bien, testez cette alimentation pendant une ou deux semaines et vous constaterez par vous-même tous ses bienfaits : vous n’aurez pas besoin de grignoter, vous n’aurez pas le coup de barre après votre repas du midi ! Au contraire : vous allez perdre les kilos superflus et atteindre votre poids « de forme », vous serez en forme, bref tout ira bien !
Pour les plus perplexes, sachez qu’il existe des centaines de recettes paléos et que cela ne signifie pas avoir des repas « monotones », pour exemple : des mousses à la framboise, des pancakes à la banane, des muffins au café, du poulet pané à la noix de coco et bien d’autres encore ! Pas besoin de sucre ajouté pour avoir des repas gourmands !
Ah et dernier point… Sachez qu’avec une alimentation paléo vous pouvez manger à votre faim : arrêtez de manger quand vous sentez que vous avez assez mangé ! Vous n’avez pas à vous priver et à compter les calories.

Si manger paléo est trop contraignant pour vous, accordez-vous trois repas par semaine « non paléo » !

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close