Professionnels

Combien coûte la sécurité au travail ?

Share Button

J’espère que vous allez bien, aujourd’hui est un jour particulièrement pénible pour les travailleurs du BTP dans le Nord-Pas de Calais : il pleut, il y a du vent et en plus il fait froid !
En regardant par le velux j’ai vu la toiture d’une maison en face de la mienne en assez mauvais état et je me suis dit « Hey mais quelle galère si ils doivent grimper là-haut ! » et m’est venue l’idée de cet article : la sécurité dans le domaine du BTP. Comment protégeons-nous les salariés dans ce secteur aussi éprouvant ?

Les équipements de sécurité dans le BTP

Après m’être renseigné un peu, je me suis rendu compte que certains équipements de sécurité étaient obligatoires en fonction des métiers exercés.
Il y a des équipements auxquels on pense forcément : le casque de chantier, les chaussures de sécurité. Ce sont de grands classiques dans le domaine du bâtiment et ce n’est pas surprenant !
On y pense un peu moins mais il y a également les bouchons d’oreille et les casques anti-bruit, très importants lorsque d’autres ouvriers utilisent des perceuses, marteaux-piqueurs et autres appareils très bruyants !
Chose la plus surprenante, j’ai appris que les salariés qui devaient monter sur une échelle pouvaient, sur des chantiers publics par exemple, être obligés de porter un baudrier et de s’attacher !
J’ai pu le constater par moi-même il y a quelques années lorsque j’ai bossé deux semaines chez un charpentier. Même sur une toiture plate (un préau pour être précis), j’étais obligé de m’attacher à ce qu’on appelle un ancrage de toiture. Faire installer des ancrages pour toiture pratiques et compacts prend quelques minutes mais au final peut sauver la vie du salarié en cas de chute !

Combien coûte la sécurité au travail ?

Beaucoup de patrons doivent rechigner à payer des équipements de sécurité à leurs salariés.
D’ailleurs, de façon générale ils demandent aux salariés de payer eux-même leurs chaussures de sécurité, ce qui coûte généralement une quarantaine d’euros la paire si elles sont d’excellente qualité.
En revanche, pour les équipements plus « particuliers », c’est à l’employeur de les acheter et de les fournir au salarié. Je me suis un peu renseigné et en réalité le coût est très faible : un casque de chantier chez Manutan ne coûte qu’une trentaine d’euros, des bouchons d’oreille quelques centimes par bouchons, les gants quelques euros seulement. Bref… Protéger intégralement un salarié ne coûtera qu’une centaine d’euros et permettra d’éviter les accidents, les arrêts de travail et est sûrement beaucoup plus rentable à long terme !

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close