Sport

Comment aller vite en karting ?

Share Button

S’il est perçu comme un sport à risque pour certains, le karting demeure une activité très prisée de nos jours. Ce sport automobiliste procure de fortes sensations à ses pratiquants. Cependant, avant de vous y mettre il est essentiel de connaitre certaines astuces qui vous permettront d’être un bon pilote une fois aux volants des karts. Si vous vous demandez comment aller vite en karting, nous vous invitons à lire cet article.

Astuces primaires pour filer en kart

Le karting ne se résume pas à une simple conduite de kart. Sa complexité réside dans le maniement de la voiture afin d’atteindre les buts visés. Vous devez donc maîtriser certaines règles si vous voulez faire le meilleur sprint qui soit. Le premier point à considérer pour prendre de la vitesse en karting est de vous familiariser avec votre kart. La maîtrise de votre kart vous permettra d’anticiper les risques de la course. Vous devez pouvoir être à l’aise et adopter une position confortable pour être prêt à faire face aux défis.

Une fois sur l’asphalte, vous devez être en mesure de maîtriser vos émotions. Ceci vous aidera à prendre de bonnes décisions tout au long de la course. Pour vous améliorer dans  cette discipline sportive, vous pouvez prendre rendez-vous sur onlykart.com . Onlykart est un prestataire qui vous permet de profiter des meilleurs circuits de karting. Vous pourrez même initier vos enfants au baby kart, à partir de l’âge de 3 ans.

Maîtriser les techniques de freinage

Le deuxième  point à  prendre en compte pour aller vite en karting est de maîtriser les techniques de freinage. Pour cela, une bonne utilisation de la pédale à frein est de mise. Vous devez aussi tenir compte des divers mécanismes (purge des freins hydrauliques…). Pour mieux accélérer, il faut savoir freiner pour ne pas finir en tête-à-queue. Après une vitesse, maintenez correctement votre pied sur le frein et desserrez le pied tout doucement avant de braquer pour ré-accélérer.

Vous avez droit à deux types de freinage quand vous faites du karting. Il s’agit du freinage franc qui consiste à bloquer les roues arrière. Ce type de freinage vous permet de stopper immédiatement le bolide. Après ce freinage, arrêtez d’appuyer la pédale à frein et commencez tout doucement à prendre de la vitesse. L’autre type de freinage est celui en appui qui vous permet de prévenir votre kart à l’entrée du virage. En braquant le volant et en freinant progressivement, vous repositionnerez votre kart et éviterez de sortir de la piste.

Dans l’un ou dans l’autre des cas, retenez qu’en karting il ne faut pas freiner trop fort. La bonne maîtrise de votre système d’embrayage vous permettra de ralentir ou d’accélérer lorsque vous le voudrez. Lorsque votre volant se trouvera dans la position droite, freinez. Évitez aussi d’appuyer simultanément sur les pédales d’accélération et de freinage.

En plus de maîtriser les techniques de freinage, vous devrez pouvoir rester sur la ligne de course. Le tout ne suffit pas de vouloir accélérer, il faut aussi diminuer de temps en temps la vitesse pour rester sur la piste. Une vitesse trop forte vous mettra sur le rebord et vous perdrez un temps précieux pour revenir sur la piste. Négociez bien vos entrées et sorties de virage.

Pour éviter un tête-à-queue, vous pourriez adopter le contre-braquage si vous êtes en survirage. Le contre-braquage fragilise l’arrière du bolide. Lorsque vous quittez un tournant avec vitesse et que vous freinez tardivement, braquez les roues du kart en sens contraire. Vous retrouverez l’équilibre du bolide. Vous êtes débutant ? Relâchez les deux pédales. Si   vous êtes plutôt un professionnel.  Vous pouvez accélérer à cette étape. Le sous-virage, quant à lui, vous permettra de freiner doucement en cas de vitesse extrême.

Apprendre à gérer les virages

Outre les différentes astuces précitées, une bonne maîtrise des virages vous permettra de savoir quand il faut prendre de la vitesse. La courbe est un grand virage. Il faut ralentir et braquer furtivement avant d’appuyer à fond sur l’accélérateur. Le virage qui possède une amplitude modeste se négocie à une rapidité faible. Braquez le kart pour le repositionner après votre freinage à l’entrée. Si c’est une épingle, freinez franchement quand vous approchez un petit tournant. Quant au double virage, engagez doucement dans le premier tournant avant de bien aborder le second.

Ne pas négliger les dépassements

Deux types de dépassement vous préserveront des accidents lors d’une course de karting. Le premier est un dépassement dans un virage. Dans ce cas, vous serez sans doute au même niveau qu’un autre pilote. Soyez attentif  par rapport aux faux gestes de votre concurrent pour récupérer sa position. Pour le dépassement dans deux virages successifs, il est possible de voler la corde à votre concurrent le plus proche de vous. Prenez la tête à ce niveau. Si vous retrouvez ce même concurrent dans le second virage (étroit), freinez tard pour que votre rival ne vous dépasse pas.

Gardez votre élan et apprenez à maitriser les différentes bannières qui sont présents dans une course en karting pour savoir quand accélérer et quand freiner.

 

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close