Professionnels

Comment peut-on lutter efficacement contre le surendettement ?

Share Button

Pouvant prendre plusieurs définitions, le surendettement est caractérisé par une situation de détresse financière de particuliers…

Tout savoir pour une lutte efficace contre le surendettement

Pouvant prendre plusieurs définitions, le surendettement est caractérisé par une situation de détresse financière de particuliers. Le droit Français assimile le surendettement d’une personne physique d’abord à sa bonne foi. Cela implique donc que ce particulier est dans la difficulté ou l’impossibilité de pouvoir régler ses dettes non professionnelles à échoir ou exigibles. Il faut remonter à 1989, pour voir trace de la mise sur pied d’un arsenal de lutte et de traitement du surendettement en France, à travers la Loi n° 89-1010 du 31 décembre 1989. Cette procédure, qui enregistre de plus en plus de dossiers au fil des années, vise à éviter que les personnes surendettées ne sombrent dans la précarité, mais aussi veilleur à ce que les créanciers aient tout ou partie de leurs dus.

Outre les organismes publics, plusieurs autres regroupements ont très tôt pensé à assister les personnes qui tombent dans ce piège. Présente partout en France, l’association crésus se préoccupe de ces personnes victimes du surendettement. Depuis 17 ans, elle a fait du chemin, au point aujourd’hui d’avoir une Fédération nationale, mais aussi un réseau d’au moins 18 associations, qui couvrent 14 régions de la France. Au fur et à mesure que la montée des difficultés des Français et la multiplication des crédits, l’association a vu son importance accroître. Il existe donc des moyens de vous aider à faire face à vos dettes.

De l’importance d’analyser sa situation….

Le ménage qui ne peut faire face à l’ensemble de ses dettes non professionnelles, peut se considérer en surendettement. Cette définition de la Fédération bancaire Française, montre clairement que le surendettement n’est pas lié au revenu, mais plutôt résulte du déséquilibre entre charges et revenus. On entend entre autres par charges, vos dettes, les crédits ou encore les loyers. Si donc, au vu de ces deux leviers, votre taux d’endettement est trop élevé, si vous sentez votre situation financière se détériorer ou que vous avez du mal à finir le mois, il faut absolument réagir dans l’urgence.

… puis de réorganiser son budget dans l’urgence

Un bilan de votre budget s’impose car il est essentiel de comprendre les raisons de votre incapacité à assumer vos dettes. Si cet exercice est fait, vous pourriez peut-être chiffrer les dépenses qui vous pompent le plus et ainsi agir sur celles que vous pourriez éviter. Aussi pourriez-vous définir et prévoir vos périodes de grande dépense. Et pour faire le budget, vous devez voir les sources de revenus que constituent entre autres, le salaire, le 13e mois, les honoraires, les primes de transports, les pensions. Il faut aussi voir les grands axes de dépenses fixes comme le loyer, l’impôt, l’assurance, les factures d’eau, de gaz, les mensualités de prêts. Viennent ensuite les dépenses courantes que constituent entre autres l’alimentation ou l’hygiène. Viennent enfin les dépenses occasionnelles comme les sorties, le cinéma, les voyages, l’habillement ou encore la décoration. Après cela, il faut voir à combien revient chaque grille de dépenses, leur échelonnement sur le mois et lesquelles vous pourriez réduire, supprimer, ou reporter. Vu que les charges fixes et courantes s’imposent à vous, il faut tout au moins les réduire en développant des habitudes économes sur l’utilisation des appareils électroménagers par exemple, essayer de jouir des tarifs de première nécessité sur l’électricité ou encore ne prendre que des appareils de faible consommation. Faire vos achats uniquement en période de solde peut aussi avoir une incidence non négligeable.

Demander un regroupement de prêts

Si malgré la mise en œuvre de toutes ces pratiques, ce n’est pas suffisant, il faudrait penser à un regroupement de prêts. Objectifs ; rassembler toutes vos dettes en un seul prêt afin d’en avoir des mensualités unifiées et réduites. Et si votre demande de regroupement n’aboutit pas, il ne vous reste qu’à constituer un dossier de surendettement à déposer à la Banque de France. Pour cela, il faudra respecter la démarche y afférente.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close