Astuces

Comment préparer des bocaux de cornichons aigres-doux ?

Share Button

Le cornichon fait partie de la famille du concombre, mais récolté avant la maturité.

Au départ, il a été cultivé en Inde, puis conquis par les Égyptiens avant sa propagation un peu partout dans le monde.

Une fois triés et sélectionnés, l’homme en a fait des usages différents.

De nos jours, le cornichon fait en effet partie des traditions culinaires de nombreux pays, et son utilisation est de plus en plus convoitée lors des apéritifs, pour la préparation de sandwichs, et même pour la décoration et la mise en place de certains plats gastronomiques.

Le concombre pour les salades et le cornichon, ce petit fruit vert, en condiment qu’on conserve dans des bocaux pour agrémenter ou tout simplement, consommer.

Cornichon aigre-doux est l’une des préparations les plus répandues et plus appréciées, déjà aux temps de nos grands-mères.

Il leur suffisait d’avoir les ingrédients nécessaires (qui sont d’ailleurs peu nombreux) et les bocaux.

Nous vous proposons, dans cet article, deux recettes différentes pour le cornichon aigre-doux, ainsi que quelques astuces pour une meilleure utilisation de vos bocaux, une fois conservés.

1. Comment préparer et conserver les cornichons aigres-doux ?

Dans un premier temps, il faut rincer à l’eau froide les cornichons, faire bouillir et bien sécher les bocaux.

Vous préparerez, par la suite, une saumure que vous allez mettre sur les cornichons avant de les laisser mariner une nuit entière.

Un jour après, vous devrez très bien rincer et dessaler les cornichons.

Il faudra ensuite, les entasser bien dans les bocaux propres et secs.

Vous rajouterez à ces cornichons des clous de girofle, des herbes du piment, le tout bien réparti entre les fruits.

Dans un deuxième temps, vous préparerez dans un bol, de l’eau et du vinaigre, auxquels vous ajouterez du vin blanc sec et une quantité de sucre (selon votre goût) pour faire lier le liquide.

Ce dernier sera, enfin versé sur les cornichons déjà bien répartis dans les bocaux.

Laisser le tout refroidir, sans oublier que vous devez laisser vos cornichons macérer pendant au moins dix jours avant de consommer, et qu’ils peuvent être conservés jusqu’à six mois.

2. Les cornichons aigres-doux à la polonaise :

Le cornichon aigre doux polonais est l’une des spécialités culinaires polonaises. Il peut être servi comme accompagnement idéal à vos sandwichs ou utilisé dans certaines préparations culinaires.

La méthode de préparation du cornichon aigre doux polonais est très simple.

Pour remplir quatre boucaux moyens, vous aurez besoin de deux kg de gros cornichons, deux litres d’eau, deux tiges d’oignons frais ou de ciboule, deux cuillères à soupe de graines de moutarde, une cuillère à soupe de mélange cinq baies, une demi-cuillère de vinaigre de vin blanc non aromatisé ou de vinaigre cristal, un quart de cuillère d’eau de sauce, un quart de cuillère de vin blanc sec, 100 g de sucre blanc, 150 g de gros sel et quelques brins d’estragon.

Il faut tout d’abord veiller à bien nettoyer les cornichons à l’eau froide avec une petite brosse. Procédez ensuite à la préparation d’un mélange d’eau, de sel et d’herbes pour la conservation des aliments. Faites bouillir le mélange pendant 10 minutes puis versez-le sur les cornichons et laissez-les reposer pendant 12 heures pour que tous les ingrédients échangent leurs saveurs.

Le lendemain, nettoyez bien les cornichons une à une avec de l’eau froide pour les dessaler et placez-les dans des boucaux stérilisés (temps de stérilisation : environ 20 minutes à la cocotte-minute).

Ajoutez les épices, les oignons (juste la partie blanche) et les brins d’estragon aux bocaux et y verser un mélange de vinaigre, d’eau, de vin blanc sec et de sucre après les avoir bouillis dans une casserole.

Laissez les boucaux refroidir avant de fermer. Et le tour est joué !

3. Quelques conseils d’utilisation :

Voici quelques astuces et conseils pour l’utilisation de vos bocaux de cornichons aigres-doux :

Afin d’être sûr de la qualité de vos cornichons en conserve faits maison, goûtez-les crus avant de les utiliser, et suivez les étapes de l’une des recettes. Les cornichons peuvent en effet être parfois, un peu amers.

Pour une meilleure dégustation de vos cornichons aigres-doux, pensez à les associer à des viandes froides, terrines ou alors un plateau de charcuteries.

L’association de ces goûts fera le bonheur de votre palet !

Maintenant que vous connaissez tous les secrets des cornichons aigres doux, il ne vous reste plus qu’à vous munir des ingrédients nécessaires, préparer vos bocaux, et profiter seul ou entre amis d’un savoureux verre de vin blanc et quelques cornichons.

Bonne Appétit à vous !

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close