Animaux

La taupe est-elle hémophile ? Mythe ou réalité ?

Share Button

La taupe est un animal qui est très connu grâce principalement à l’expression « myope comme une taupe ». Elle vit principalement sous terre et d’aucuns pensent qu’elle est hémophile. S’agit-il d’un mythe ou d’une réalité ? La réponse se trouve dans les prochaines lignes.

La taupe

Pour les agriculteurs et les jardiniers, elle est nocive non seulement à cause de ses taupinières issues des galeries qu’elle creuse, mais aussi par le fait qu’elle coupe les racines des plantes qui se retrouvent sur son passage. Pourtant, elle permet d’aérer le sol et d’éliminer les larves, les insectes et les limaces. Et il faut noter qu’elle est capable de creuser jusqu’à vingt mètres de tunnels ou plus en une journée.

Le physique de la taupe

En ce qui concerne son physique, la taupe est un mammifère de petite taille variant de quinze à vingt centimètres et pesant de cent à cent quarante grammes. Elle est dotée de petits yeux avec un museau pointu. Elle a aussi quatre pattes dont deux antérieures, les plus importantes, qui lui permettent de creuser la terre. Ses pattes sont cornées avec cinq doigts aux griffes puissantes. Contrairement à son odorat, son ouïe et son sens de toucher très développés, sa vue est bien médiocre.

L’alimentation de la taupe

Son alimentation est principalement constituée d’insectes et d’animaux qu’elle trouve dans le sol. Elle est insectivore et on peut trouver entre autres de ses aliments les lombrics et les cochenilles. Il faut noter qu’elle mange beaucoup et peut facilement succomber de faim.

Le style et lieu de vie de la taupe

Elle est solitaire donc vit souvent seule et se retrouve dans des galeries sous terraines qu’elle creuse souvent dans les soles humides, les prairies et jardins. Ses galeries se retrouvent entre quinze et cinquante centimètres de profondeur.

La reproduction de la taupe

Par rapport à sa reproduction, elle est particulière puisque c’est uniquement dans la période de fécondation que le mal s’approche de la femelle à cause de sa nature solitaire et ceci généralement entre février et avril. La femelle, après généralement trente jours de gestation, donne naissance entre quatre et six petits qui naissent aveugles. Trois semaines plus tard, les yeux de ces petits s’ouvrent et à compter de deux mois à partir de leur naissance, ils quittent le nid parental.

L’espérance de vie et cris d’une taupe

La taupe n’a pas une longue durée d’espérance de vie. En effet, la taupe vie au plus cinq années et elle peut émettre des gazouillements ou des reniflements.

Hibernation de la taupe

En période d’hiver, elle s’enfonce profondément dans la terre mais reste néanmoins en activité. Il est à noter que sa grande période d’activité demeure le printemps.

La chasse de la taupe

Elle était principalement chassée auparavant pour sa fourrure. Mais, elle fait aussi de chasse quand elle devient nuisible et qu’on veut s’en débarrasser. Elle sort la nuit et aussi vers midi pour respirer et c’est les meilleurs moments pour l’attraper.

Pour lutter contre elle, il est possible d’utiliser plusieurs moyens comme les pièges ou le poison. Mais, il est conseillé d’avoir un plan de destruction de sa galerie pour ne pas voir s’y installer d’autres bestioles. Mais dans certains pays d’Europe comme l’Allemagne, la taupe est protégée.

Particularités de la taupe

Elle peut facilement vivre dans des milieux confinés ou pauvres en oxygène à cause non seulement de la particularité de ses globules rouges mais aussi de ses deux grands poumons.

La maladie d’hémophilie

L’hémophilie est une maladie héréditaire où il y a un déficit d’un facteur de coagulation. Elle est caractérisée par des hémorragies prolongées ou spontanées et se manifeste par le fait qu’au cours du processus de coagulation dans le cas d’une hémorragie, un caillot solide ne se forme pas. En réalité, quand il y a une plaie ou un traumatisme et qu’un saignement se produit, un processus se crée pour permettre le colmatage de la brèche. Ainsi, le sang liquide qui sort se transforme en caillot solide pour arrêter le saignement. Ce processus se produit grâce à des facteurs de coagulation qui ne sont que des protéines du sang. Et c’est l’absence ou l’altération de l’un ou de ces facteurs qui provoque la maladie de l’hémophilie.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close