Astuces

Les fourmis charpentières, quels dégats sont-elles capables causer ? 

Share Button

Votre maison a des problèmes d’humidité ? Il va donc falloir faire attention, elle attire généralement des insectes nuisibles. Parmi les plus célèbres figurent les fourmis charpentières. Une invasion de ces types de fourmis dans votre propriété peut rapidement devenir dangereuse si elle n’est pas maîtrisée.

Une fourmi charpentière, cela ressemble à quoi ?

L’espèce des fourmis charpentières est scindée en deux catégories: vous avez d’abord les fourmis charpentières rouges et les fourmis charpentières noires. On reconnaît la fourmi charpentière rouge grâce à sa couleur noirâtre et les teintes rouges ou brunes sur son thorax. Quant à la fourmi charpentière noire, elle porte bien son nom avec une couleur noire renforcée par des teintes brunes. Ce sont des insectes qui mesurent entre 6 et 25 mm de longueur et qui portent sur la tête des antennes à la fois segmentées et arquées. Il ne faut absolument pas les confondre avec une termitière. Cette dernière possède des antennes droites. Enfin, le détail qui vous mettra la puce à l’oreille reste les ailes que l’on retrouve facilement chez les adultes femelles et mâle lors de l’accouplement.

De quels dégâts sont capables les fourmis charpentières dans votre maison ?

Vous devez savoir que ce qui attirera les fourmis charpentières dans votre maison, c’est le bois humide. On comprend aisément donc q’une charpente en bois ou encore des matériaux en bois qui sont en proie à l’humidité peuvent causer une invasion de ces fourmis. C’est un phénomène à ne pas négliger sous aucun cas.

Elles vont par conséquent construire leur nid dans vos structures en bois et se mettre à creuser des galeries à l’intérieur. Ce qui est à la fois impressionnant et gênant chez les fourmis charpentières, c’est que les galeries qu’elles sont capables de creuser dépassent largement celles des termites. Ces fourmis vont ensuite débarrasser leurs galeries en rejetant le bois sous forme de sciure. Par conséquent, il est important de savoir que les fourmis charpentières peuvent s’attaquer à vos portes, vos fenêtres ou à vos armoires s’ils sont en bois.

Cependant, ce n’est pas fini. Il peut arriver que vous soyez victime de la piqûre d’une fourmi charpentière en cas d’invasion. Et si vous avez une allergie aux piqûres d’insectes, ou une peau fragile, cela peut rapidement devenir très gênant.

Comment savoir que vous êtes en proie à une invasion de fourmis charpentières ?

Ici, vous devez faire preuve d’observation et enfiler un manteau de détective. Les fourmis charpentières peuvent s’introduire dans votre propriété de partout. Elles peuvent se faufiler à travers les fenêtres, les bois de chauffage qui trainent, les fissures dans les fondations de la maison, les points d’intersection entre votre végétation et votre salon ( les vignes ou les branches d’arbres par exemple), etc.

Toutefois, l’élément flagrant qui indique la présence des fourmis charpentières reste l’existence de sciure. Si vous remarquez de la sciure dans votre maison ou sous l’un de vos arbres, sachez qu’une colonie de fourmis charpentières n’est plus loin. Parfois, vous pouvez même les voir circuler sur les cordes à linge ou les fils électriques. Mais si vous avez toujours du mal à dépister la présence de ces insectes dans votre demeure, il va falloir faire de la fouille. Il s’agit notamment de vérifier les espaces non occupés entre les murs, dans votre bibliothèque, etc.

Fourmis charpentières : comment dire adieu à ces insectes nuisibles ?

Compte tenu des dégâts que peuvent causer les fourmis charpentières, il est évident que trouver une solution pour s’en débarrasser est nécessaire. A cet effet, vous devez savoir qu’il existe deux types de solutions : physique et chimique.

La solution physique est celle qui est personnelle, c’est-à-dire une intervention que vous pouvez prendre en main. Vous pouvez vous débarrasser de ces fourmis en faisant le ménage dans votre maison. Il s’agit de sortir tout ce qui est bois mouillé et en décomposition dans et autour de votre maison. Ensuite, vous devez vous débarrasser du bois de chauffage, éviter d’enterrer des débris de bois aux alentours de votre maison, régler tous les problèmes internes d’humidité. Enfin, la propreté reste la meilleure clé pour prévenir l’invasion de ces fourmis.

Par ailleurs, en ce qui concerne la deuxième solution (chimique), il s’agit tout simplement de l’intervention d’un exterminateur. Vous pensez ne pas vous en sortir seul face à une invasion de fourmis charpentières. Il va donc falloir faire appel à un professionnel qui possède le permis du ministère de l’environnement. D’ailleurs, il s’agit de la solution la plus rassurante pour définitivement dire adieu à vos colocataires gênants.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close