Conseils

Pourquoi les échecs peuvent booster votre cerveau ?

Share Button

Parmi les nombreux jeux de société qui simulent l’intelligence figure le jeu des échecs. Souvent au centre de compétitions sur le plan national et même international, ce jeu réunit petits et grands dans des scores serrés. Pour en apprendre plus sur les bienfaits du jeu sur le cerveau humain, tenez compte de ces détails.

Le jeu des échecs booste le QI

Le jeu d’échecs est un jeu de société qui permet aux joueurs se disputant la partie de réfléchir profondément. Découvert, il y a des centaines d’années, ce divertissement, perçu comme un sport dans certains pays favorise la réflexion.

Une étude allemande révèle d’ailleurs que le jeu travaille sur les deux hémisphères du cerveau. En général, que vous soyez intelligent au non, le fait de jouer régulièrement aux échecs améliore le niveau de votre QI. Pour profiter du jeu, rendez-vous sur le site mes-jeux-echecs.com . Vous en apprendrez plus sur le divertissement et ses différentes variantes.

Développe l’intellect

Le jeu d’échecs permet notamment de développer votre intellect. Il stimule et accentue l’activité du cerveau en favorisant sa croissance. Le jeu agit sur le développement de la dendrite et stimule les signaux des neurones. Plus vous jouez à ce jeu, plus votre cerveau se développe et devient performant. N’hésitez pas à apprendre les différentes variantes du jeu pour mieux profiter du divertissement.

Stimule la mémoire

Le jeu d’échecs est également connu pour stimuler votre mémoire. En général les règles qui régissent le jeu sont nombreuses et quelque peu complexes. Pour pouvoir donc toutes les retenir et les appliquer, il faut avoir une bonne mémoire. Les joueurs expérimentés font appel à leurs mémoires pour éviter des erreurs et se souvenir de la tactique de jeu de leurs adversaires.

Le jeu enrichit votre sens créatif

L’un des autres avantages du jeu d’échecs est qu’il améliore la créativité du joueur. En effet, étant majoritairement basé sur la stratégie et la position des pions, le jeu pousse le joueur à penser à différentes possibilités. Le divertissement agit sur les fonctions du côté droit du cerveau, responsable de la créativité. Le joueur réfléchit donc aux différents pions qu’il peut déplacer pour s’assurer de la victoire.

Une étude a été réalisée sur des étudiants pour mieux juger de l’action du jeu sur la créativité des joueurs. Les spécialistes ont demandé aux étudiants de jouer une fois par semaine aux échecs, et cela, sur 32 semaines. Après la période, l’étude a prouvé que plus de 90 % des individus testés ont montré une nette augmentation de leur créativité.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close