Conseils

Quels sont les meilleurs placements pour votre épargne ?

Share Button

Les marchés financiers évoluent à rapidement. Les placements financiers traditionnels (livrets, produits garantis en fonds euros, SICAV, …) deviennent de moins en moins rentables. Où vaut-il mieux placer son épargne sachant que les taux de rémunération baissent constamment ? A travers cet article, nous vous présenteront divers placements à court terme et investissement à long terme. La clé de la réussite réside dans la diversification de vos actifs.

L’épargne salariale

L’épargne salariale peut vous aider  obtenir un complément. Elle permettra aussi de préparer sereinement votre retraite. L’épargne salariale présente deux volets : la participation et l’intéressement.

La participation est relative aux primes que verse l’entreprise à ses salariés. Il s’agit de partager les fruits du travail de chacun. L’intéressement, quant à lui, est une récompense octroyée aux salariés en guise de reconnaissance leurs efforts et pour l’accomplissement de leurs missions et objectifs.

Ces primes pourront être placée sur deux types de plans d’épargne : le plan d’épargne d’entreprise (PEE) et le plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco). Il s’agit d’un premier investissement comportant peu de risques et étant parfois défiscalisé.

La solution LMNP et EHPAD

Pour placer votre argent, vous pouvez également opter pour des investissements de type LMNP ou dans des EHPED.

Ces deux solutions vous permettront de préparer votre retraite en toute tranquillité. Il s’agit là d’investir dans des biens immobiliers (bien meublés ou résidence gérée). Vous gagnerez chaque mois un peu d’argent. Les premières années, vos loyers rembourseront vos emprunts puis seront ensuite une véritable rente.

Pour investir, deux choix s’offre à vous : vous pouvez faire un emprunt (d’autant plus que les taux d’emprunt sont relativement bas en ce moment) ou y placer une partie de vos économies. N’hésitez pas à consulter les banques pour obtenir le taux d’intérêt le plsu bas. Attention toutefois. Si le but est de créer un déficit foncier (pour réduire vos impôts), un taux d’intérêt trop bas ne sera pas avantageux.

Dans tous les cas, la Location Meublée Non Professionnelle et les investissements dans les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes vous permettront de bénéficier de certains avantages fiscaux.

Les SCPI de rendement

Les SCPI de rendement font partie des placements immobiliers les plus en vogue. C’est une solution alternative aux fonds euros. Avec ce type d’investissement, votre capital est investi dans un bien physique et diversifié comme l’immobilier.

Avec les SPCI, vous pouvez obtenir un rendement de 5% et récupérer votre loyer de façon trimestrielle. Si vous le souhaitez, vous pouvez placer vos revenus sur votre compte d’épargne en banque.

Le financement participatif

Le financement participatif ou crowdfunding est un système qui permet a tout particulier d’investir dans un projet qu’il juge rentable. L’avantage avec ce type de placement est qu’il est possible d’investir de petits montants. Généralement, tout se passe via une plateforme sur internet entre l’épargnant et le porteur de projet.

Trois types de financements participatifs existent : les dons, les prêts et l’investissement en capital. Pour tirer profit, il serait avantageux pour l’épargnant d’opter pour un prêt participatif dans la mesure où votre placement va vous générer un taux d’intérêt allant de 5 à 10%. Il s’agit d’une excellente alternative aux livrets d’épargne populaire (LEP). Attention, investir dans des start-ups représente un risque de perte en capital.

Les fonds communs de placements

Le FCP ou fond commun de placement consiste à regrouper ou à mettre en commun les liquidités d’un groupe d’investisseurs ou porteurs de titres.

Les sommes réunies sont ensuite gérées par une institution financière spécialisée. Les placements effectués se feront sur des supports diversifiés : trading de valeurs mobilières (actions, fonds euro, …), achats de biens immobiliers, achat de matières premières (or, cuivre, …), …

Attention à vous assurer que la société financière soit sérieuse. Votre argent sera placé sur les marchés financiers et les risques de perte en capital sont importants.

Pour ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier, vous pouvez aussi investir directement sur des valeurs mobilières via un compte titres sans passer par un fonds commun de placement.

En réalité, les possibilités de placement sont nombreuses. Plus les placements auront des taux d’intérêt élevés et plus le risque sera élevé. 

Pour ne prendre aucun risque, privilégiez les plans d’épargne-populaires, le plan d’épargne logement (PEL) ou un contrat d’assurance-vie. 

Pour un risque moyen, optez pour un plan d’épargne en actions (pensez l’investissement à long terme et faites des versements réguliers) et la rente viagère.

Enfin, pour les investissements plus risqués, vous pouvez vous laisser tenter par les cryptomonnaies, les achats sur les marchés financiers ou l’investissement dans une PME.

En cas de doute, ou pour optimiser vos placements, pensez à consulter un expert en gestion de patrimoine. Il vous aidera à minimiser les risques et maximiser vos profits en diversifiant vos actifs.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close