Immobilier

Quel est le rôle d’un syndic de copropriété ?

Share Button

Un syndic de copropriété, comme son nom l’indique, est un membre du syndicat des copropriétaires, qui est délégué pour une ou plusieurs missions. Quel est le rôle d’un syndic de copropriété ? Tout ce qu’il faut savoir, est dans la suite de cet article.

Les différents types de syndic de copropriété et leurs outils de travail

Nous avons deux types de syndic :

  • Le syndic de copropriété professionnel : qui représente la copropriété. Il se charge de la gestion administrative et financière. Il est aussi chargé de l’entretien de l’immeuble et de la mise en exécution des décisions prises en assemblée générale.
  • Le syndic bénévole de copropriété : ce syndic, qui est souvent un des copropriétaires, se retrouve essentiellement dans les petites copropriétés. Il a pratiquement la même mission que le syndic professionnel.

Afin de bien exercer ses missions, le syndic est tenu d’avoir :

  • Sa carte professionnelle.
  • Un compte bancaire ou postal séparé, au nom de la copropriété.
  • Une assurance responsabilité civile, professionnelle.
  • Une garantie financière suffisante pour couvrir les fonds de tous les syndicats gérés. Minimum 110 000 euros.

Rôle d’un syndic de copropriété

Le rôle du syndic de copropriété est celui de faire respecter le règlement intérieur, l’entretien du bâtiment, la gestion des finances, etc.

  • Le règlement intérieur

Ici, le rôle du syndic est de faire respecter les règles propres à chaque copropriété et de ramener l’ordre lorsqu’un occupant ne les respecte pas. Le syndic a plein pouvoir d’agir ou de saisir la justice au cas où la situation oblige, afin de réparer les dégâts ou troubles causés à un des copropriétaires ou à l’ensemble.

  • L’entretien du bâtiment ou immeuble

Le rôle du syndic ici, est de surveiller l’entretien de l’ascenseur, le changement des ampoules en cas de panne, être en collaboration avec un professionnel au cas où une dégradation survient dans les parties communes telles que les escaliers qui se dérobent, les fissures dans un mur. Il achète les produits requis pour l’entretien. Le syndic peut lui-même trouver les professionnels qui interviendront dans l’immeuble. Il a reçu le droit d’intervenir sans consulter les copropriétaires et sans obtenir leur accord au préalable. Mais après, il est tenu de faire un rapport de ses interventions dans le carnet d’entretien, pour permettre aux copropriétaires d’avoir les informations en toute transparence.

  • La gestion des finances

Étant donné que l’entretien de l’immeuble nécessite des fois de l’argent, le syndic a à sa charge, la gestion des finances de la copropriété. C’est à ce moment que la souscription d’une assurance pour l’immeuble, devient nécessaire et primordiale. Il a aussi la tenue de la comptabilité de façon transparente et détaillée. Afin d’être plus libre dans sa démarche, le syndic doit émettre un budget prévisionnel chaque année, pour pouvoir ajuster les contributions de chaque copropriétaire.

  • La gestion du personnel de la copropriété

Ici, les salariées de la copropriété (gardien, concierge, jardinier, etc.) sont placés sous l’autorité du syndic ; ce qui donne pleins droits au syndic d’embaucher et de licencier les employés du syndicat. Dans le même temps, le syndic n’est pas habileté à embaucher du personnel supplémentaire sans l’autorisation des copropriétaires réunis en assemblée générale.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close