Santé

Retrouver le plaisir des courses, grâce aux magasins bio

Share Button

Le mode de vie que nous avons adopté depuis quelques années implique une distance qui est bien souvent dommageable, vis-à-vis de notre façon de consommer notamment. Nous avons pris l’habitude de faire nos courses dans de grands supermarchés, où les produits sont en libre-service, en délaissant les petits commerces. Cela a eu pour impact de nous détacher de l’aspect humain qui existe dans ce type de rapport.

On ne va donc plus chercher à aller vers l’autre, à solliciter un marchand pour en savoir davantage sur ses produits. Les seuls employés que nous croisons s’emploient à mettre les produits en rayon, ce qui est relativement impersonnel finalement.

Ce n’est pas le cas lorsque l’on se rend notamment dans la boutique bio La Vie Claire, qui est un magasin à taille humaine, et surtout qui nous donne envie de renouer avec ses anciennes valeurs d’antan, qui impliquait de se faire conseiller pour découvrir les produits, et ainsi de sortir de la boutique non seulement avec ses provisions, mais aussi avec un savoir supplémentaire.

Le fait de faire ses courses en boutique bio n’est pas uniquement bon pour le corps donc : c’est aussi bon pour la tête.

Une autre manière de consommer

En boutique bio, on ne cherche pas la masse à tout prix, mais plutôt à aller vers des produits de qualité, qui sont à la fois bons en goût, mais aussi pour notre santé. Et il est vrai que c’est très agréable de pouvoir s’en remettre à une personne du magasin La Vie Claire pour en savoir davantage sur les différentes références que la boutique propose.

C’est le cas par exemple au rayon fruits et légumes : on aime bien souvent prendre son temps, connaître les petits producteurs, découvrir des variétés dont on n’avait jusqu’alors pas entendues parler. On apprend à les cuisiner, à les préparer, à les déguster, selon leurs caractéristiques, ce qui est évidemment très agréable, et apporte un vrai plus au quotidien.

Une notion de proximité

En entrant dans la boutique bio, on comprend rapidement que l’ambiance n’est pas la même. Une notion de proximité s’installe rapidement, et celle-ci nous rappelle des souvenirs agréables d’antan, à une époque où l’on avait le temps de parler avec les employés d’un magasin d’alimentation. Cela est dû au fait que les magasins soient moins imposants que la plupart des supermarchés classiques : on circule dans une structure à taille humaine, qui nous prédispose à la discussion.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Close