Maison

Comment se débarrasser des aoûtats ?

Share Button

L’invasion des aoûtats dans un cadre de vie est généralement un facteur d’inconfort. Cela crée même de la psychose sanitaire. Heureusement qu’il existe des solutions drastiques pour les éliminer totalement. Découvrez des astuces pour vous débarrasser de ces acariens.

Comprendre la manière dont se manifeste l’infestation aux aoûtats

Contrairement à la croyance populaire, les aoûtats ne s’enfoncent pas dans la peau. Ils percent plutôt les cellules de la peau avec leur bouche et leur salive fait liquéfier la paroi cellulaire de la peau. Ainsi, l’aoûtat se nourrit de la lymphe dans le sang et s’éclipse. Les premiers symptômes ne surviennent que 3 à 6 heures après ces piqures d’acariens. Vous remarquerez alors des démangeaisons vives au niveau du point de morsure. Elles proviennent des enzymes digestives contenues dans la salive de l’aoûtat.

Comme symptômes, il y a également des zébrures rouges plates ou en relief sur la peau de la partie infestée, dans les 10 à 16 heures qui suivent la morsure. Chez certaines personnes, on remarque une réaction allergique prolongée. Elle se traduit généralement par de petits boutons. Outre les boutons, il y a aussi des plaies cutanées qui sont remarquées.

Cibler les zones où se développent les aoûtats

Les zones denses de la surface du sol et dans les sphères herbacées sont les endroits de prédilection de l’aoûtat. Ses hôtes privilégiés sont les animaux à sang chaud : les petits rongeurs, le chien, le chat, les souris, les musaraignes. Il se nourrit également, tout comme les tiques, des animaux à sang froid tels que le lézard, le serpent, l’orvet. En général, les aoûtats évitent les endroits chauds et ensoleillés et ne se retrouvent pas dans des zones sèches. Ils préfèrent se développer dans l’humidité des mauvaises herbes des maisons ou des champs afin d’attaquer convenablement leurs hôtes.

Procéder à l’élimination proprement dite

Les méthodes pour se débarrasser des aoûtats sont de deux (2) ordres :

Méthodes curatives

Elles permettent de débarrasser l’hôte des colonies de l’acarien. On distingue d’une part, les solutions chimiques comme le répulsif à base de diethyltoluamide (DEET). Son efficacité contre les aoûtats quand elle est appliquée sur la peau est approuvée. En ce qui concerne les vêtements, un répulsif de perméthrine permet d’éliminer les aoûtats. Pour la désinfestation des sols attaqués, un épandage de poudre d’insecticides assure un bon traitement.

D’autre part, il existe des produits naturels comme la lavande, la terre de diatomée 100 % naturelle à répandre dans le jardin attaqué, de surcroît les zones ombragées ou humides. En cas de piqûres subies par l’homme, il doit s’ôter les vêtements pour les laver à part afin d’éliminer les larves. Il faudra ensuite prendre une douche chaude en se frottant bien la peau avec du savon de Marseille avant d’appliquer des huiles essentielles antiseptiques. Pour le chien, il faut également lui faire prendre une douche à l’eau chaude avant d’appliquer un acaricide adapté.

Méthodes préventives

Les précautions suivantes permettent d’éviter l’apparition des aoûtats. Il faut passer régulièrement la tondeuse à la pelouse de votre jardin, tout en coupant les hautes végétations. Cela fait donc éloigner l’ensemble des hôtes des aoûtats cités précédemment (reptiles, amphibiens, …). Garder aussi les arbres et les buissons taillés exempts de débris.

Comme méthodes, il faut également recouvrir correctement les poubelles et éliminer les eaux stagnantes qui attirent souvent ces animaux en cas de chaleur. Évitez aussi de marcher dans les hautes herbes et de s’allonger à même le sol et encore moins dans un jardin.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close