Santé

Parler d’ostéopathie sur Internet

Share Button

Il y a quelques jours je vous ai donné quelques astuces pour réduire vos dépenses de santé dans le domaine de la psychologie. En ce moment ce sujet me passionne beaucoup, car je pense qu’Internet est vraiment le lieu pour optimiser ses dépenses au quotidien et faciliter ses prises de rendez-vous chez des spécialistes. Aujourd’hui je m’adresse aux ostéopathes ou aux professionnels paramédicaux qui souhaiteraient améliorer leur présence sur Internet sans se ruiner.

Comment communiquer sur l’ostéopathie quand on s’installe en libéral ?

Dans un article publié par Le Figaro le 6 octobre dernier, il est question d’aborder les cinq idées reçues sur les professionnels qui soulagent les maladies articulaires. En tant que futur ostéopathe, vous êtes probablement sensibles aux informations relayées dans la presse et sur Internet.

En effet, l’ostéopathie est une jeune discipline reconnue récemment par l’État comme pouvant aider les personnes souffrant de maladies ostéo-articulaires, un mal qui touche principalement les personnes âgées.

Mais comment communiquer sur l’ostéopathie et sur son métier quand on débute dans la profession ou lorsque l’on n’a aucune connaissance en la matière ? Dans cet article, je vais tenter de partager avec vous mes conseils à propos du référencement et du positionnement web pour son site internet d’ostéopathe. Je pense aux étudiants en ostéopathie qui dans quelques mois pourront enfin exercer leur métier d’ostéopathe et s’installer en libéral !

Internet s’est maintenant démocratisé et est devenu une plate-forme incontournable. Si vous souhaitez communiquer sur votre métier, je pense par exemple à celui d’ostéopathe, ce dernier peut facilement partager sa vision professionnelle, échanger sur sa pratique, donner des conseils dans les domaines d’application de l’ostéopathie, etc.

osteopathe

Une méthode éprouvée pour un référencement et positionnement internet optimal

Pour bien commencer son activité d’ostéopathe, il est nécessaire de communiquer et d’être présent sur Internet. Rien de mieux que de créer son site Internet et d’être bien référencé dans le moteur de recherche Google. Au début d’un projet de construction d’un site web, vous devriez avoir une bonne idée de l’organisation de votre site et des mots-clés qui seront utilisés. Faites-vous un schéma.

Veuillez tenir compte du nom de votre site (l’URL) et aussi faciliter le plus possible la navigation de l’internaute sur votre site. Le mieux à faire consiste à placer son nom suivi d’un tiret puis de placer le mot ostéopathe ou ostéopathie par exemple : www.dupond-ostéopathe.fr ou www.ostéopathie-dupond.fr, etc.

Il est préférable de choisir un nom de domaine .fr ou .com et de l’enregistrer pour plusieurs années, à ce propos je vous invite à lire le bel article de notre collègue sur comment déposer un nom de domaine . De cette façon, vous aurez l’esprit en paix et une année passe si vite. Si vous en avez les moyens, choisissez un hébergement de site avec votre propre serveur et avec une adresse IP unique. Vous ne savez jamais avec qui vous partagez votre espace serveur et ce qu’ils font avec…

Assurez-vous que la réputation et la qualité du service à la clientèle de la firme d’hébergement sont sans reproches. Une disponibilité 24 heures par jour, sept jours sur sept pour le service est primordial.

Les méthodes subversives (ou « black hat ») sont à proscrire. Il est fort à parier que Google vous dénichera et vous ne serez pas plus avancé si votre site n’est plus du tout indexé. Google modifie régulièrement ses algorithmes pour débusquer les webmestres malhonnêtes et, à chaque fois, plusieurs sites disparaissent des résultats de recherche. A moins que vous ayez une formation solide en informatique en plus d’être ostéopathe, là vous pourrez tenter plus d’opérations complexes, mais si vous êtes seulement ostéo, je vous conseille d’être vigilant pour votre site Internet.

D’autres conseils pour un positionnement web en règle

Au début, Google place tous les nouveaux sites dans le « sandbox ». Vous devez faire vos preuves afin que Google vous fasse confiance et qu’il vous accorde une place dans ses résultats. Une méthode bien connue est de placer votre site dans un sous-domaine déjà indexé. Lorsque le sous-domaine a atteint une certaine maturité (ajout de pages quotidiennes pendant une ou deux semaines) et qu’il a été référencé, déménagez le site à l’aide d’un « redirect 301′ vers son propre domaine.

Cette pratique où vous achetez un domaine à vendre et ayant une bonne réputation est aussi une bonne stratégie. Cependant, il y a des gens malhonnêtes qui « gonflent » la réputation de leur domaine ou trafiquent le PageRank. Soyez vigilant. Ne vous donnez pas cette peine si la concurrence est faible, s’il y a peu d’ostéopathes dans votre secteur, ce n’est pas la peine d’entamer une stratégie poussée, en effet, plus la ville est petite et moins vous aurez de compétition sur vos mots-clés, en théorie bien sûr, cela dépend de votre situation.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close