AssurancesServices

Assurer sa première voiture quand on est jeune conducteur

Share Button

Vous l’avez certainement déjà constaté, le prix d’une assurance jeune conducteur et très souvent plus élevée qu’une assurance pour conducteur expérimenté. Cependant, il est tout de même possible d’alléger le montant de cette facture, en choisissant le contrat adapté.

L’assurance voiture et la conduite accompagnée

Pour les assurances une personne âgée peut être considérée comme jeune conducteur. L’adjectif jeune qualifie en l’occurrence le conducteur et non pas la « personne ». Tout personne ayant son permis depuis moins de 3 ans et n’ayant pas été assuré durant ces 3 années est un jeune conducteur.

Le Code des assurances prévoit en son article A335-9-1 que la qualification de jeune conducteur autorise les compagnies d’assurance à appliquer une surprime à l’assuré. Cette surprime est calculée comme suit :

  • 100 % de majoration de la prime initiale la première année ;
  • 50 % de majoration de la prime initiale la deuxième année (si l’assuré n’a pas eu de sinistre responsable la première année) ;
  • 25% de majoration de la prime initiale la troisième année (si l’assuré n’a pas eu de sinistre responsable).

Cependant, si l’assuré a obtenu son permis en faisant de la conduite accompagnée, la surprime d’assurance à laquelle il est soumis est réduite à 50% de la prime initiale dès la première année.

Le jeune conducteur peut être inscrit comme conducteur secondaire

Pour pallier à cette supprime d’assurance, il est possible d’inscrire le jeune conducteur, en conducteur secondaire, sur le contrat d’assurance de ses parents par exemple. Il y aura certainement une augmentation au niveau de la prime d’assurance, mais les coûts seront moins importants que s’il se retrouvait en conducteur principal.

Mais les assurances peuvent poser de nombreuses conditions, en ajoutant un conducteur secondaire, comme le fait d’être prévenu mais aussi que le jeune conducteur, n’utilise pas régulièrement le véhicule.

L’assurance au kilomètre

Pour les jeunes conducteurs, l’assurance au kilomètre est un compromis idéal. Ce type de contrat d’assurance permet de faire des économies, allant de 30 à 40% sur la prime d’assurance. Si le conducteur n’utilise pas régulièrement sa voiture, c’est ce qu’il lui faut, ce qui réduira sa facture à la fin du mois.

Le choix de la voiture

Les assurances, ont un œil sur tout et le choix du véhicule est important, pour montrer son sérieux. Il est bon de porter son choix sur une voiture plutôt standard. Votre sérieux pourra jouer en votre faveur et vous pourrez bénéficier de tarifs avantageux sur l’assurance. Il vaut mieux mettre de côté l’idée de prendre une sportive, une voiture puissante et avec des couleurs criardes.

S’engager à ne pas conduire à certains horaires

Un peu plus contraignant, mais apportant tout de même ses avantages, s’engager à conduire à certains horaires. Les compagnies d’assurances peuvent baisser le tarif si vous vous engager à ne plus conduire à une certaine heure de la nuit. En effet, beaucoup d’accidents ont lieux la nuit, c’est pour cela que les assurances sont prêtes à faire un geste pour réduire ces statistiques et pour vous payer moins cher. Ce choix est contrôlé par un GPS approprié, en cas d’entorse l’assurance pourrait résilier le contrat.

Il n’est pas évident pour le jeune conducteur de s’y retrouver et de limiter le montant de la facturer à la fin du mois surtout après l’achat de sa première voiture. Comme vu précédemment, il existe cependant des solutions, pouvant convenir à tout le monde. En évitant la casse, vous serez un bon client et l’assurance ne se fera pas trop de soucis pour vous et pourra parfois se montrer généreuse.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close