Assurances

Ce qui peut faire grimper le prix de votre assurance habitation

Share Button

L’assurance habitation est une obligation pour les locataires et les copropriétaires, tandis que propriétaires de maison et locataires de logement meublés sont libres d’y souscrire. Cependant, son prix moyen en France de 250 euros annuels selon la région et certains critères, peut monter ou être limité drastiquement avec de bonnes astuces. Découvrez ce qui peut hausser votre assurance habitation, pour l’éviter et ainsi faire plus d’économie.

 

L’assurance habitation : pourquoi y souscrire ?

La moindre inattention domestique peut occasionner des dépenses à forte incidence financière sur votre budget et chambouler projets et vie familiale. Pour cela, l’assurance habitation Amaguiz , protège vos biens, votre maison, et indemnise les victimes d’incidents grâce à un contrat d’assurance sur-mesure.

La loi rend déjà obligatoire, la souscription à une assurance responsabilité civile aux locataires de logement vide, pour supporter en partie ou en totalité les éventuels dommages subis par une tierce personne. Les propriétaires qui occupent ou non leur logement, mais qui sont en copropriété, doivent aussi assurer leur habitation du montant minimum légal de la garantie responsabilité civile.

S’il est vrai que le propriétaire non occupant d’une maison, de même que le locataire d’un logement meublé sont exemptés du devoir d’assurer ledit domicile, il semble quasiment indispensable de le faire.

En effet, en cas de sinistre, de dommages ou dégâts causés aux biens mobiliers ou immobiliers, à soi-même, un membre de la famille ou à un tiers, la personne responsable du logement devra faire face lui-même à toutes les charges occasionnées. Ces dernières peuvent s’avérer monumentales dans le cas d’incendie ou de blessures graves.

Pourquoi certains prix pour votre assurance habitation ?

Il vous faut prendre quelques précautions pour éviter de voir grimper votre prime d’assurance habitation. Plusieurs paramètres entrent en jeu dans la fixation du prix d’assurance de votre habitation.

Certains ne dépendent pas directement de vous, comme la sécurité de la zone de résidence, le statut de résidence secondaire ou principale, le nombre de sinistres et d’incidents survenus chez vous et dans votre voisinage, la valeur des biens assurés, votre profil de souscripteur (locataire, propriétaire occupant ou non,…). Il vous faudra, suite à cela :

  • La maîtrise de vos besoins spécifiques : il est rare que tous les risques soient couverts et certaines options ne sont pas nécessaires. Il vous faut aussi indiquer les caractéristiques de votre logement : logement neuf ou ancien, infrastructures sécuritaires proches, nombre de pièces, garages, jardin, piscine, sous-sol, vétusté et type d’installations électriques et ménagers, dont vous disposez.
  • Les mesures de sécurité déjà mises en place telles que les caméras, les systèmes de sécurité, d’alarme incendie et autres, devraient être signalés, car elles rassurent les assureurs et réduisent les montants à payer.
  • Une sur-estimation ou une sous-estimation de vos biens électroménagers et mobiliers, et leur mauvais entretien, entraîneront inutilement une majoration ou, dans le deuxième cas, une faible indemnisation comparée à leur valeur réelle. L’idéal est de faire une liste qui répertorie tous vos biens sous garantie et de l’actualiser.
  • Choisir les garanties sans évaluer leur pertinence : la plupart des assurances prennent en compte les dégâts des eaux et la garantie responsabilité civile. Vous devriez passer au laser, toutes les autres options proposées, afin d’éviter des doublons. Vous devrez par exemple, apprécier la pertinence des garanties qui couvrent les catastrophes naturelles, la sécurité de bijoux et d’objets d’art de valeur,… Amaguiz vous propose jusqu’à 12 options, pour vous satisfaire réellement.
  • Ne pas opter pour une franchise, fera croître le prix de l’assurance habitation. La franchise permet à l’assureur de vous dédommager seulement d’une partie excédant le montant de franchise sélectionnée. Ce faisant, l’assureur baisse drastiquement le prix, puisque vous payez une tranche fixe pour chaque indemnité. Il faut toutefois veiller à choisir une franchise qui vous avantage réellement, car payer moins cher ne sert à rien si vous êtes finalement seuls face au gros de la dépense. Face à un risque ou à un bien d’une valeur importante, mieux vaut payer pour une couverture complète.
  • Il faut aussi veiller à profiter de la concurrence, comparer les nouvelles offres disponibles sur le marché et notamment sur Amaguiz, qui vous propose chaque année des offres plus avantageuses.
  • Enfin, le fait de payer votre cotisation par tranche, vous permet de ne pas sentir la dépense, mais vous revient plus cher en raison des intérêts ou frais de gestion supplémentaires.

Bon à savoir

Amaguiz vous simplifie la vie en s’occupant de l’organisation et du suivi des réparations. Elle peut aussi vous faire des avances de fonds. En outre, vous pouvez accéder aux informations sur votre dossier en ligne et en temps réel, et mettre à jour vos paramètres d’assuré.

Il est à noter qu’omettre de déclarer en cours de contrat, une modification du nombre de personnes, des biens acquis ou d’une rénovation, ou encore faire une fausse déclaration, peut aboutir au non-paiement ou à la réduction de la prime par l’assureur.

À vos comparateurs, vous découvrirez bien vite comment Amaguiz sait se rendre indispensable par son offre et la qualité de ses services de couverture assurance habitation.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close