Assurances

Assurance auto : Que faire en cas de sinistre ?

Share Button

Une assurance auto est un type d’assurance qui a pour objectif de garantir au conducteur une réparation ou indemnisation en cas de sinistre. Elle permet de couvrir les éventuels préjudices que pourrait causer un conducteur à une tierce personne ou à lui-même. Cette atteinte peut subvenir par l’intermédiaire de son véhicule. Vu que vous n’êtes pas toujours à l’abri des sinistres, il serait bien de savoir ce qu’il faudra faire en cas d’accident. Découvrez à travers cet article comment vous pouvez vous y prendre avec votre assureur en cas de sinistre.

Les premiers gestes à faire en cas de sinistre

Quand il y a sinistre, il est très important d’adopter certains gestes. En effet, il peut s’agir de la prévention des services compétents ou le constat amiable selon les différents sinistres automobiles que vous voulez. Il vous reviendra à cet effet de voir ce qui vous convient le mieux.

Prévention des services compétents

La première chose à faire est la prévention des services compétents quand un sinistre subvient. Il est très important d’informer les services compétents. Ils s’occuperont de sécuriser le lieu de l’accident et d’établir un procès-verbal. Cela servira à constater les circonstances dans lesquelles l’accident s’est passé. Cela permet également à prendre l’identité de tous ceux qui sont impliqués.

Le constat amiable

Le constat amiable quant à lui, est une fiche que la personne mêlée dans le sinistre et vous devez remplir. C’est l’ensemble détaillé des circonstances dans lesquelles le sinistre s’est passé. Ce document permet à l’assurance de délimiter les responsabilités des conducteurs. Il est très important dans la mesure où c’est grâce à celui-ci que votre dossier d’indemnisation sera traité. Il comporte l’horaire, l’endroit, la période des évènements.

Un constat amiable donne également une précision sur le numéro d’immatriculation et le nom de ceux qui sont impliqués dans le sinistre. En absence de ce document, les procédures d’indemnisation ont tendance à être compliquées. Le constat amiable peut être en version papier ou numérique. Veuillez ne jamais signer les documents en cas de désaccord avec l’autre conducteur.

Déclaration du sinistre auprès de votre assureur

En cas d’accident ou de n’importe quel sinistre, il serait plus raisonnable que vous informez très vite votre assureur. Cela vous permettra une prise en charge dans les plus brefs délais. Les délais de déclaration dépendent de chaque sinistre. Ils sont souvent mentionnés dans le contrat d’assurance. Si votre véhicule a été volé, vous avez deux jours ouvrables pour faire votre déclaration. En cas d’accident de route, de bris glace ou d’un incendie, vous disposez de cinq jours. Selon le code des assurances, vous avez dix jours à compter du jour où l’arrêté constatant l’état a été pris quand. Vous avez ce délai de déclaration quand il s’agit d’une catastrophe technologique ou naturelle.

Les différents délais pour être indemnisé

La question la plus posée est de savoir à quel montant on sera indemnisé. En réalité, votre assureur a aussi un délai à respecter. Les délais sont déterminés en fonction d’une multitude de critères. Selon les règles, l’assureur a trois mois pour vous proposer une offre d’indemnisation. Il a également un mois pour régler votre indemnisation. Quand il s’agit de vol de votre voiture, l’assureur dispose d’un délai de trente jours. Quand il y a dommage corporel, cela peut aller jusqu’à huit mois. Le délai d’offre d’indemnisation est différent de celui de règlement.

Que faire en cas de sinistre sans tiers?

Pour pouvoir être indemnisé, il vous faut un contrat d’assurance qui couvre tous les dommages. Les dommages créés à votre voiture vous seront remboursés dans la mesure où vous avez souscrit pour la garantie tout accident. Dans le cas échéant, vous serez obligés de payer toutes les réparations. Pour les blessures corporelles, vous devez avoir une garantie personnelle ou la formule dommages corporelle du conducteur. En cas de sinistre avec un inconnu, ou une personne non identifiée, vous recevrez une indemnisation pour les dommages corporels et matériels. Vous pouvez souscrire pour une assurance responsabilité civile pour être couvert en cas de sinistre sans tiers. Le garage agréé votre assureur peut prendre en charge la réparation de votre véhicule.

Désaccords avec l’assureur pour l’indemnisation : comment s’y prendre ?

Au cas où vous ne seriez pas en accord avec votre assureur pour l’indemnisation, vous pouvez toutefois faire appel. Vous pouvez envoyer une lettre à votre assureur pour lui notifier votre désaccord. Vous avez le droit de lui faire une contre-proposition. Pour le convaincre, vous avez la possibilité d’apporter des preuves solides comme des images de l’état de votre véhicule. Vous pouvez également lui présenter un rapport d’expertise.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close