Assurances

Comment réagir en cas de sinistre dans son habitation ?

Share Button

Lorsqu’un sinistre intervient dans une habitation, ce dernier peut être pris en charge par l’assurance habitation, à condition que le locataire ou le propriétaire ait souscrit un contrat d’assurance appropriée. Aujourd’hui, nous revenons sur l’importance de l’assurance habitation et sur l’attitude à adopter en cas de sinistre.

Qu’est-ce qu’un sinistre en matière d’habitation ?

Il existe généralement de nombreuses sources de danger autour de la maison. Un dommage peut donc survenir à plusieurs endroits différents : Par exemple, sur ou dans le bâtiment, ainsi que sur le terrain et les surfaces avoisinantes. Certes, chaque défaut n’est pas nécessairement un cas d’assurance, mais en cas de dommage important, le propriétaire doit tenir compte de certains points afin de garantir une protection optimale de l’assurance habitation existante. En tant que propriétaire d’une maison, il convient de prendre très au sérieux les risques qui menacent son existence et de s’assurer en conséquence contre ces risques. Tous les autres types d’assurance peuvent être conclus en option, en fonction de la situation de vie et des caractéristiques de la maison et du terrain. Si l’on décide de renoncer à certaines possibilités d’assurance parce qu’on les considère comme inutiles, il faut au mieux disposer de suffisamment d’argent dans le budget du ménage pour pouvoir régler un tel dommage même sans assurance.

Que faut-il faire après un sinistre dans son logement ?

En cas de sinistre, il convient tout d’abord de ne rien modifier ni enlever. En particulier lorsque de nombreux éclats et saletés se répandent sur de vastes surfaces, le premier réflexe de nombreuses personnes est souvent de les enlever immédiatement afin que personne ne puisse se blesser – ce qui est généralement mauvais pour l’assurance habitation. Dans le meilleur des cas, la personne concernée documente les dégâts à l’aide de photos ou de vidéos, afin que l’assureur puisse suivre le sinistre le plus précisément possible. Ensuite, il faut immédiatement contacter l’entreprise d’assurance. Pour ce faire, de nombreux assureurs ont mis en place un service interne de gestion des sinistres, qui est souvent joignable pendant les heures de bureau habituelles, mais parfois aussi 24 heures sur 24. En tant que propriétaire, il est également judicieux de se comporter de manière à ne pas causer d’autres dommages, car les coûts des dommages consécutifs à un comportement négligent ne sont généralement pas pris en charge par l’assureur. La plupart du temps, celui-ci exige en outre des justificatifs ou des quittances concernant l’achat ou la construction de l’objet endommagé. Il peut donc être conseillé de les conserver pendant de nombreuses années.

Où souscrire une assurance habitation ?

Selon que l’assurance contre les forces de la nature est souscrite dans le cadre de l’assurance ménage ou de l’assurance habitation, sa couverture peut concerner uniquement l’inventaire ou le bâtiment. Mais il existe aussi des assureurs qui proposent des polices avec une certaine protection combinée, couvrant les deux domaines. C’est le cas de la Macif qui propose différents contrats d’assurance habitation adaptés aux besoins de chacun. Pour déterminer quelle assurance est la plus appropriée pour la maison et la ferme, il convient donc d’examiner différents prestataires et de comparer les polices. En droit des assurances, le montant maximal couvert par une police d’assurance est appelé « somme assurée » ou « somme de couverture ». En règle générale, plus le montant de la couverture est élevé, plus les cotisations versées au prestataire sont importantes. C’est pourquoi de nombreuses personnes ont tendance à choisir une somme d’assurance trop faible afin d’économiser de l’argent. Mais dans de nombreux cas, cette façon de penser se retourne contre eux au plus tard en cas de sinistre. En cas de sous-assurance, l’assureur calcule généralement le pourcentage de la maison couvert par la somme d’assurance. En cas de sinistre, l’assurance ne rembourse que ce pourcentage, ce qui signifie que le client n’est remboursé que proportionnellement.


Nous espérons que notre article aura su vous éclairer sur l’assurance habitation et les réactions à adopter en cas de sinistre.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Close