BanquesServices

Le rachat de crédit ? Qu’est-ce donc ?

Share Button

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un sujet qui devrait en intéresser plus d’un : le rachat de crédit. Saviez-vous que près de 46% des ménages français ont un crédit en cours(1) ? Le chiffre peut vous sembler impressionnant mais il concerne les crédits à la consommation et les prêts immobiliers. D’ailleurs, de moins en moins de ménages en France ont recours au crédit puisque ce nombre a baissé de cinq points en presque dix ans.

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Chaque mois, ce sont des centaines de milliers de crédits qui sont accordés. Auparavant, les ménages français passaient par les banques et les sociétés de crédit pour leurs emprunts. Aujourd’hui, cela se fait de moins en moins puisque les banques n’assurent plus entièrement leur rôle de financement de l’économie. Elles sont frileuses, mettent de nombreux freins à l’obtention d’un crédit, etc… Heureusement, il existe des solutions pour emprunter de l’argent facilement.
Bref, et le rachat de crédit, qu’est-ce donc ? Eh bien, si vous avez souscrit à un grand nombre de crédits : un crédit immobilier, un crédit pour la voiture, un crédit pour le prêt de vos enfants, un crédit à la consommation, etc… Vous pouvez tout simplement demander à l’organisme financier à regrouper l’ensemble des crédits pour pouvoir renégocier le taux d’intérêt et la durée de remboursement. Cette pratique était courante depuis les années 1970 dans les pays anglo-saxons et s’est importée au début des années 2000 dans l’Hexagone.

Qui peut bénéficier du rachat de crédit ?

Le rachat de crédit n’est destiné qu’aux particuliers. Si vous souhaitez effectuer cela avec à l’intérieur un prêt professionnel ou du matériel à usage mixte alors ce ne sera bien entendu pas possible.
Comme pour n’importe quel crédit « traditionnel », plusieurs critères seront pris en compte.
Tout d’abord, vous devrez être majeur et ne pas être frappé d’incapacité. L’incapacité concerne les droits civiques (casier judiciaire). Par exemple, un gérant de société qui a fait faillite et qui est donc inscrit Banque de France et/ou condamné à rembourser sur ses biens personnels le passif de son ancienne société ne pourra pas à titre personnel faire un rachat de crédit.
Ensuite, il y a bien entendu une question de solvabilité. Votre situation n’est plus la même entre le moment où vous avez souscrit à vos différents prêts et le moment où vous souhaitez effectuer un rachat de crédit. Faites attention à votre taux d’endettement. Parfois, le seuil retenu est de un tiers du revenu. Bien entendu, pour les revenus plus conséquents, il y a une question de « reste à vivre ».
Enfin, il y aura bien entendu des critères de garantie. Quelles sont les garanties que vous mettez en avant pour ce rachat de crédit ? Y aura-t-il par exemple une hypothèque sur la maison ? Avez-vous eu des incidents de paiement ? Sachez qu’en cas d’incident de paiement, il faut attendre un an avant de pouvoir demander de nouveau le rachat de crédit.

Source : 
(1)  http://www.fbf.fr/fr/mieux-connaitre-la-banque/etudes/observatoire-des-credits-aux-menages/_85NKRX&Count=8

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close