Non classé

Se mettre aux arts martiaux, ça coûte combien ?

Share Button

Lorsque l’on suit un film d’arts martiaux, on a souvent l’envie d’être à la place des acteurs. On aimerait employer à la perfection le moulinet sakura par exemple. Toutefois, au-delà de toute envie de puissance, pratiquer un art martial, c’est s’assurer le bien-être physique et mental. Dans cet article, nous vous disons combien vous pouvez prévoir pour apprendre et maîtriser les arts martiaux.

Prix d’un cours d’arts martiaux

Les arts martiaux sont des sports de combat. Il y a le karaté, le kun-fu, la boxe, le judo, le taekwondo, le kendo, le kickboxing, le jiu-jitsu sans oublier les arts martiaux mixtes. Le coût d’un cours d’arts martiaux se situe en moyenne entre 20 et 50 euros en fonction de la discipline choisie. Pendant l’apprentissage, le professeur donne à ses apprenants des cours théoriques et ceux pratiques. Les techniques développées permettent aux élèves d’acquérir confiance, force, santé et discipline. Les cours d’arts martiaux peuvent se faire à domicile, dans une école, chez un instructeur, ou encore dans un dojo. Leurs coûts sont évalués en fonction de la zone géographique, de l’expertise de l’enseignant, de la concurrence locale. Des facteurs comme le du coût de la vie, et la réputation du professeur entrent aussi en ligne de compte.

Pour un particulier, le tarif est plus élève. L’élève est seul face au professeur. Ce tarif revient généralement plus cher que les cours en duo ou en groupe. Certains professeurs ou écoles proposent des cours d’arts martiaux individuels pour 30 euros. Par contre, pour les cours en groupe, les élèves sont divisés en sous-groupe selon leurs niveaux. Les écoles et dojos proposent différentes formules. Pour un même élève qui s’inscrit, pour plusieurs sports de combat, le prix de la formation est plus dégressif que lorsque ce dernier s’inscrit pour un seul.

L’art martial le plus efficace

Se défendre est d’abord une affaire de tempérament. Un novice en arts martiaux pourrait bien donner une bonne leçon à un sportif habituée aux arrêts de l’arbitre. Cela nécessite donc un dépassement du soi. Aussi, il faut donner à son corps les moyens de s’habituer à un autre rythme de fonctionnement. Pour se défendre, il ne suffit pas seulement de pratiquer du sport tout le temps. Les arts martiaux ne rendent jamais le pratiquant invincible. Une petite fille peut bien mettre à genoux un vétéran d’arts martiaux. Pourtant, celui qui ne se défend pas ou ne protège pas les autres aura les conséquences de la violence. Alors, se battre sans les armes dans les mains, peu importe le lieu, la circonstance, il faut faire faire face aux agresseurs.

Voici quelques astuces qu’il ne faudrait pas négliger.
– Frapper dure une partie du corps : boxe, karaté, kungfu
Lorsque vous utilisez des poings, vous avez de l’avantage sur tous les adversaires qui vous offrent des chorégraphies spectaculaires pendant le combat. Pour les hommes voulant utiliser la force ou les pieds 3 coups efficaces, la boxe anglaise est plus conseillée.
– Tordre une articulation : jujitsu, aikido, kishintai, jutsu
Pour les filles, les techniques de torsion d’articulation sont conseillées. Ces dernières sont aussi très efficaces pour les hommes trois fois plus lourds. La connaissance des techniques permet d’être en bonne position pour mettre une technique de torsion.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close