Dépenser moins

Économiser en réalisant soi-même des produits d’entretien

Share Button

Vous dépensez dans l’approvisionnement de divers produits d’entretien, notamment ceux des animaux de compagnie comme le chien et le chat ? Vous désirez savoir s’il y a une possibilité de fabriquer vous-même ces produits et réaliser des économies ? Cet article est le vôtre. Il vous permet de découvrir une recette maison à travers la fabrication d’ un anti puce naturel pour votre chien.

Préparation de l’anti puce naturel

La préparation de l’anti puce naturel que nous vous proposons ici, nécessite des ingrédients naturels que vous utilisez d’ailleurs de façon fréquente chez vous. Il ne s’agit donc pas des ingrédients difficiles d’approvisionnement. En voici la liste : le vinaigre de cidre ou vinaigre blanc, l’huile essentielle de lavande ou de cèdre, d’eucalyptus, de menthe ou romarin, l’eau de source et un vaporisateur. Chacun de ces ingrédients est choisi en raison de sa propriété. L’huile essentielle de lavande ou de cèdre est réputée pour son odeur supportable par les chiens et insupportable par les puces. Une fois que ces différents ingrédients sont rassemblés, il ne reste qu’à passer à la préparation proprement dite.

En termes de mesure, pour une recette de 250 ml, il est recommandé de prélever 125 ml de vinaigre de cidre. La quantité d’eau doit être équivalente à celle du vinaigre. L’huile essentielle de lavande étant un accessoire dont l’odeur suffit déjà à produire un effet efficace, 5 gouttes suffiraient. Toutefois, pour assurer l’homogénéité du produit, il est conseillé d’ajouter au titre des ingrédients, un dispersant d’huiles essentielles si ces dernières ont été choisies.

La préparation qui est d’une simplicité surprenante consiste juste à mélanger les différents ingrédients cités. Il est important à ce niveau de mettre l’accent sur l’homogénéisation du mélange obtenu, car un mélange hétérogène ne serait pas efficace. Il faut ensuite mettre le mélange dans le vaporisateur ou une bouteille spray.

Le modus operandi

L’utilisation de cet anti puce naturel est aussi facile que sa fabrication. Il suffit de pulvériser le produit sur votre animal de compagnie en moyenne deux à trois fois par semaine. Mais, attention ! Il faut prendre les précautions idoines pour que l’animal ne reçoive pas le produit au visage, car cela peut avoir des conséquences dommageables. La pulvérisation de ce produit peut aussi être effectuée sur le collier ou le harnais afin d’empêcher les puces à s’y fixer.

Les avantages de l’anti puce naturel

L’anti puce naturel dont la préparation vient d’être décrite, comporte plusieurs avantages. Une fois séhé après pulvérisation, il repousse et tue les puces. Contrairement aux produits chimiques d’entretien, il ne s’incorpore pas à l’animal. Restant en surface, il n’entre guère dans le système de l’animal à moins que ce dernier le lèche abondamment. Il a aussi l’avantage d’être moins toxique et suffisamment dépourvu d’allergène. L’autre avantage est que cet anti puce peut aussi être utilisé pour repousser et tuer les puces qui s’infiltrent dans les différents lieux que fréquentent le chien ou le chat. Il s’agit notamment de la moquette, du tapis, des gazons, etc.

Comme tout produit d’entretien, il n’est pas sans inconvénients. Cependant, il ne s’agit pas de façon générale d’un inconvénient inhérent au produit, mais découlant de sa mauvaise utilisation. L’emploi par mégarde au visage de l’animal peut donner lieu à des irritations profondes pouvant lui coûter les yeux. Le produit n’étant pas destiné à l’alimentation, son ingurgitation à grande dose par l’animal peut être toxique. C’est un produit qui doit être renouvelé après chaque lavage de l’animal. Il doit donc être appliqué régulièrement à l’animal pour lui procurer une protection plus efficace.

 

 

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close