Non classé

En savoir plus sur les différents types d’entreprises en France

Share Button

Les entreprises en France diffèrent les unes des autres par leurs statuts juridiques. Elles ne fonctionnent donc pas de la même manière. Toute personne désireuse de créer son entreprise est donc appelé à choisir la forme de sa société. Quels sont les différents types d’entreprises en France ? Cet article est la réponse à cette question.

Les types d’entreprises en France

Il existe huit (8) types d’entreprises en France:

  • SARL qui signifie Société à responsabilité limitée
  • EURL: Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée
  • SELARL: Société d’exercice libéral à responsabilité limitée
  • SA: Société anonyme
  • SAS : Société par action simplifiée
  • SASU : Société par action simplifiée unipersonnelle
  • SNC : Société en nom collectif
  • SCP: Société civile professionnelle

La société à responsabilité limitée SARL est la forme la plus utilisée par les créateurs d’entreprises. Elle a une structure plutôt simple, avec possibilité d’avoir des associés. Il est important d’en savoir plus sur ce type de société car elle implique des interdictions sur certaines professions. Il y a par exemple la profession d’avocat.

La SELARL est une société issue de l’aménagement des règles de fonctionnement des SARL. Ainsi, elle s’adapte aux besoins des professions libérales. Ses règles sont assez similaires à celles de la société à responsabilité limitée mais considèrent les particularités et la déontologie des professions libérales.

La société anonyme (SA) doit compter au moins sept actionnaires, puis dirigée par un président, un directeur général et un conseil d’administration. Ce dernier doit être composé d’au moins trois personnes. Cette société a pour obligation de nommer un commissaire aux comptes et d’avoir un capital minimal s’élevant à 37 000 €.

La société par action simplifiée (SAS) n’est pas adaptée à une création d’entreprise par une personne physique. Ses règles sont de plus en plus proches de celles de la société anonyme. Cependant, ici, il n’y a pas de montant minimal pour le capital social, ni  l’obligation de nommer un commissaire aux comptes.

La SASU est une forme de société par action simplifiée qui n’a qu’un seul associé.

La SNC est la moins utilisée dans la création d’entreprise car elle ne protège pas le patrimoine des associés. Elle n’exige pas de capital minimal et les associés doivent avoir la qualité de commerçant.

La SCP est une société regroupant plusieurs personnes exerçant une même profession libérale.

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée

À la question de savoir qu’est ce qu’une eurl, il faut noter que c’est le type d’entreprise parfait pour toute personne désirant mener son projet seul.
L’EURL fonctionne exactement comme la société à responsabilité limitée. Elle offre l’avantage de distinguer le patrimoine personnel du patrimoine de l’entreprise. Cette entreprise dont on est le seul patron peut évoluer et devenir une SARL impliquant des associés.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Vous devriez également lire

Close
Close