ÉlectroménagerMaison

Ma machine à café : j’achète malin !

Share Button

Dans les années 2000, une firme suisse eut la bonne idée de nous vendre son café en capsule 0.35 € par dose. Pour réussir ce tour de force marketing, ils ont su utiliser l’un des outils de communication les plus puissants qui soit : la publicité avec pour égérie de la marque une star internationale. Oui, on parle de George Clooney et de Nespresso. Alors rendons tout de même à César ce qui est à César. Grâce à cette petite machine à capsule, l’espresso italien s’est démocratisé dans les foyers et a remisé au placard la bonne vieille cafetière filtre dont personne ne savait comment se servir correctement. Les limites de ce système ingénieux restent pourtant clairement établies : d’une, c’est cher pour le Français moyen, et de deux il se pose un réel problème quant au recyclage des capsules de café en aluminium.

Mais il existe maintenant beaucoup d’autres alternatives à Nespresso, qui permettent à la fois d’avoir une culture plus « développement durable », mais aussi de faire des économies. Et les voici.

Le marché des capsules compatibles Nespresso

Après quelques batailles d’ordre juridique autour d’obscurs problèmes de brevets déposés, le marché de la capsule compatible Nespresso s’est développé. A la fois en GMS (Grandes et Moyennes Surfaces), mais aussi sur internet, via des sites e-commerces spécialisés.

Ce marché offre deux atouts non négligeables :

  • Le premier est bien évidemment la réduction du prix de vente de la capsule. De 0.35 €, on est passé à environ 0.30€ la capsule.
  • Le deuxième est écologique : l’utilisation de l’aluminium pour la capsule étant rendu impossible par les brevets déposés par Nespresso, les fabricants concurrents ont dû utiliser une autre matière : le plastique. Bien qu’il soit un dérivé du pétrole, le plastique a tout de même pour avantage d’être complètement recyclable. L’empreinte écologique de la capsule compatible reste de ce fait moins importante que la précédente. Aujourd’hui, certains torréfacteurs, comme Vergnano en Italie, ont même trouvé le moyen de concevoir des capsules en plastique compostable. Il ne s’agit pas d’un plastique dérivé du pétrole, mais réalisé à partir d’amidon de maïs. Une fois votre bac à capsules usagés plein, vous le déposez dans votre bac à compost, et la nature fera le reste.

capsule nespresso

Le retour au café moulu, et à la machine à percolateur

Grâce à Nespresso, vous êtes devenu un amoureux de l’espresso à l’italienne ? Sachez que vous n’avez encore rien vu ! Ou plutôt rien goûté. Et rien fait surtout ! Un véritable espresso se fait à la main. On moud soit même le grain dans un moulin à café électrique, on ajuste la finesse de la mouture, on dose le juste grammage, on vient tasser doucement mais fermement la poudre noir obtenue dans le porte filtre, avant de le fixer sur le percolateur bien réglée. L’eau, à bonne pression et bonne température, viendra extraire tous les arômes de votre café préféré pour en tirer un nectar de 5 cl dont vous vous souviendrez toute votre vie. Attention cependant ! Une fois que vous y aurez goûté, vos bonnes vieilles capsules vous sembleront bien fades à côté.

Côté coût en revanche, il n’y a rien de moins coûteux que le café en grain. Un bon café s’obtient à partir de 15 € le kilo, soit environ 0.10 € la tasse. Les investissements réalisés dans la machine à percolateur ainsi que dans le moulin seront vite compensés par les économies réalisées. Et le matériel est bien plus durable que les petites machines à capsules qu’on a tendance à changer quasiment tous les ans. Bien entretenu, un percolateur et un moulin peuvent réaliser plus de 50 000 cafés.

La machine à café grain, de l’automatisme et des économies

Le percolateur vous tente, mais définitivement vous ne vous sentez pas l’âme d’un barista ? Ne vous inquiétez pas ! Il y a la machine à café automatique avec broyeur intégré ou « machine à café grain ». Ces petits automates sont équipés d’un réservoir où vous pouvez mettre votre café en grain, et d’un moulin à café intégré. Vous appuyez sur la touche espresso ou lungo, et le robot café va tout simplement moudre la bonne dose de café, la compacter de bonne manière et extraire votre précieux nectar. Le plaisir directement du grain à la tasse. Parmi les fabricants les plus renommés, on retrouve Delonghi, Saeco, et Jura. Si vous souhaitez utilisez cette machine à des fins professionnelles (en hôtellerie, restauration ou dans les bureaux), acquérir une machine à café Saeco professionnelle est la solution la plus avantageuse, car la firme italienne propose une garantie de deux ans incluant le prêt d’une machine de rechange en 24h suivant la notification de la panne. Vous évitez ainsi la rupture de service. Pour un usage grand public, Delonghi offre le meilleur rapport qualité / prix, quand Jura offrira pour un prix supérieur des qualités de broyage, d’extraction et de finition parmi les meilleurs du marché.

cafe-en-grain

Et le coût dans tout cela ? Une machine expresso avec broyeur coûte environ 500-600 € HT pour une utilisation allant de 5 à 30 cafés par jour. Avec un coût à la tasse de 0.10 € pour un kilo à 15 €, elle sera rentabilisée dans l’année la plupart du temps.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Close