Conseils

Passer le permis B, le guide

Share Button

L’obtention du permis de conduire B est une étape importante pour les personnes désirant conduire une voiture ou une camionnette à titre personnel ou dans un cadre professionnel. Cependant, cela nécessite quelques procédures et dispositions. Découvrez les étapes pour passer le permis B.

S’inscrire au permis de conduire

Pour candidater pour le permis de conduire, vous devez d’abord vous inscrire. À cet effet, vous avez deux possibilités : passer par une autoécole ou opter pour la libre candidature. Si vous choisissez de faire appel à une école de conduite, celle-ci s’occupera de votre inscription. Elle veillera à votre instruction et vous suivra également jusqu’aux différents examens. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de réviser vos cours et elle s’occupera des formalités administratives de A à Z.

L’auto-école se chargera par ailleurs de vous informer des résultats du permis de conduire le moment venu. Si toutefois vous décidez de vous inscrire comme candidat libre, vous devrez vous rendre à la préfecture pour effectuer votre inscription. Il est aussi possible de la faire en ligne sur https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/. En tant que candidat libre, prévoyez également 30 € pour l’inscription.

Se munir de quelques pièces administratives

Lors de l’inscription, vous devez envoyer certains documents administratifs comme :

  • la pièce d’identité
  • le justificatif de domicile
  • l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR 2) ou l’attestation de sécurité routière (ASR) s’il s’agit d’une première obtention du permis de conduire
  • 2 photos d’identité.

Si votre permis a été annulé par exemple, vous devrez prévoir un formulaire Cerfa 14880 02 « permis de conduire-avis médical ». Le document à fournir dépend de la sanction.

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous devrez prévoir aussi une photocopie du certificat individuel de participation à la journée de défense et citoyenne (JDC). Au cas où vous ne l’auriez pas encore, l’attestation provisoire en instance de convocation à la JDC ou l’attestation d’exemption suffira.

Si vous êtes un étranger, il faudra présenter un titre de séjour ou une preuve de votre présence en France depuis 6 mois. Notez qu’un bulletin de paie, la quittance de loyer et autres pièces vous dispense de la carte de séjour.

Se former et passer les épreuves théorique et pratique

Comme évoqué précédemment, l’autoécole s’occupera de votre encadrement pour l’épreuve théorique et pratique, sauf si vous êtes un candidat libre. Pour la formation, 3 options s’offrent à vous. Ce sont l’apprentissage anticipé à partir de 15, la conduite accompagnée dès 16 ans et la conduite supervisée si vous avez au moins 18 ans.

À propos des examens, notez que lorsque vous êtes titulaire d’une autre catégorie de permis de conduire établi depuis moins de 5 ans, vous n’aurez que l’épreuve de conduite à passer. Concernant l’épreuve pratique, vous aurez 5 présentations maximum pour la réussir. Vous devrez réunir 20 points et ne pas commettre d’erreur éliminatoire.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close