Défiscalisation

Passer sa retraite en Espagne: impôts, avantages et démarches

Share Button

L’Espagne est un pays limitrophe de la France où il fait bon vivre, grâce à son climat doux et aux conditions de vie plus ou moins intéressantes. Beaucoup de Français décident de s’installer dans ce pays pour passer leur retraite. Mais, cela ne doit pas être le fruit d’une improvisation ; il y a; comme dans tous les pays monde; des formalités administratives à remplir pour s’installer en Espagne. Avec Oremfi by Aserpro , une société spécialisée des services juridiques et fiscaux, découvrez dans cet article, les informations très importantes à avoir pour vivre en Espagne.

La fiscalité espagnole

L’État français et celui espagnole ont signé depuis 1995, une convention basée sur la notion de résidence qui évite aux ressortissants des deux pays de payer leurs impôts deux fois. À partir de 183 jours passés en Espagne (pas forcément de manière continue), vous serez considéré comme  » ressortissant Espagnol « . Vos ressources de sources privées seront imposées en Espagne, mais les pensions de retraite versées par l’État français, restent imposables en France. Les autres revenus sont imposables en France ou en Espagne, selon ce qui est exposé dans la Convention fiscale. Étant désormais  » non-résident  » en France, vous bénéficierez des exonérations de la contribution sociale généralisée (6,60 %) et de la Contribution au remboursement de la dette sociale (0,5 %).

Les avantages qu’offre l’Espagne aux retraités

L’Espagne offre plusieurs avantages aux Français qui désirent passer paisiblement leur retraite dans ce pays. D’abord, il y a sa proximité géographique avec la France. En réalité, c’est un pays limitrophe de la France, qui est facilement accessible par la route et ne nécessite que quelques heures de voyage en train ou en avion. Nous avons aussi la douceur de vivre qu’offre ce pays. Avec son climat doux en hiver et extrêmement ensoleillé en été, l’Espagne offre une convivialité et un rythme qui correspondent parfaitement aux attentes des retraités. L’autre atout qui attire les Français vers l’Espagne, est le coût de la vie qui est plus ou moins bas. Que ce soit pour faire les courses, aller manger au restaurant ou prendre les transports en commun, ce coût est en moyenne 26 % moins cher que celui de la France.

En plus de ces atouts, il faut aussi signaler que l’Espagne dispose d’une culture et d’une tradition riches et diversifiées. Il dispose de belles et magnifiques villes comme Madrid, Barcelone, Séville, avec des cultures différentes. Vous découvrirez dans ces villes, de majestueux lieux et monuments historiques (châteaux, forteresses, palais,…), qui témoignent de la riche et dense histoire de ce pays. Sa gastronomie aussi est un atout non négligeable.

Les démarches à mener pour s’installer et passer sa retraite en Espagne

Pour passer sa retraite en Espagne, plusieurs formalités sont à remplir. D’abord, il vous faut détenir un titre de séjour. Pour l’obtenir, il vous faut formuler une demande de titre de séjour, auquel vous devez joindre une preuve que vous êtes désormais résident Espagnol. La demande sera déposée au bureau de l’immigration. Après le dépôt, vous recevrez un récépissé de demande de titre de séjour, sur lequel figure un Numéro d’Identification des Étrangers (NIE), qui pourra vous servir à souscrire à un abonnement, ouvrir un compte en banque ou acquérir un bien immobilier. Quelques semaines plus tard, vous recevrez votre titre de séjour si votre dossier respecte les normes. Toutefois, il est possible que les services administratifs espagnols vous demandent de justifier l’affiliation à une assurance maladie ainsi que des ressources financières suffisamment importantes. Ce titre de séjour a une durée de validité de 5 ans renouvelable. Il vous confère un droit de séjour qui est élargi à toute votre famille si vous êtes ressortissant d’un pays de l’Union Européen (UE).

Concernant le déménagement, il n’y a pas de formalité. l’Espagne n’exige aucune démarche d’exportation ni d’importation, sauf si vous transportez des matières dangereuses, des armes, ou des espèces animales protégées. Dans ces cas, il vous faudra une autorisation.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Close