Santé

Piqures acariens : Comment les reconnaître et les éviter ?

Share Button

Les acariens sont de petits êtres nuisibles vivants en milieu humain. Ils sont présents dans tous les compartiments d’une maison, même si celle-ci est bien entretenue. Les acariens contribuent à la décomposition des matières organiques, mais ils sont aussi capables de piquer l’homme. À quels signes reconnaître les piqûres d’acariens et que faire pour les éviter ? Éléments de réponses.

Les symptômes d’une piqûre d’acariens

Pour se débarrasser des aoûtats et des autres acariens ou punaises de lit, il est important de pouvoir les distinguer.

L’identification des acariens

Il existe une grande variété d’acariens au nombre desquels peuvent être cités la tique, les sarcoptes scabiei, les demodex ou encore l’aoûtat. Ils se reproduisent très rapidement avec des pontes allant jusqu’à des centaines d’œufs par jour. Quand ces minuscules insectes établissent un contact cutané avec leur proie, ils injectent leurs salives dans le corps de la victime.

Les signes d’une piqûre d’acariens

Certains symptômes permettent de se rendre compte de la piqûre d’acariens. Il s’agit par exemple de la survenue de petits boutons rouges et boursouflés sur la partie du corps mordue par l’insecte. Ils sont en forme sphérique ou alignée. En moins de 24 heures, la victime ressent des brûlures sérieuses. Généralement, ce sont les parties humidifiées du corps qui sont atteintes par les acariens.

La personne infectée constate des inflammations et des rougeurs sur toute sa peau. Elle peut aussi ressentir des démangeaisons sur tout le corps. Par ailleurs, si une maison contient un nombre important d’acariens, l’aspiration de leurs débris peut aussi occasionner des troubles respiratoires. Ce peut être l’asthme, la conjonctivite ou la rhinite allergique. La manifestation de l’un ou de l’autre de ces symptômes permet de reconnaître et confirme l’existence d’acariens. En outre, les picotements aux yeux, les toussotements répétés et les urticaires sont des symptômes permettant d’établir la présence d’acariens.

Pour être certain d’une pathologie liée à la morsure d’acariens, vous pouvez demander un test de dermatophagoides farinae. Il s’agit d’examens de sang permettant de détecter la présence d’anticorps IgE dans le sang. Ces antigènes sont généralement responsables des réactions allergiques aux acariens.

La protection contre les morsures d’acariens

Pour éviter des piqûres d’acariens, un certain nombre de mesures d’hygiène quotidiennes sont nécessaires. Vous pouvez aussi recourir à des traitements de votre maison à base de produits artificiels.

Les mesures d’hygiène permettant d’éviter une invasion d’acariens

La poussière de maison favorise la reproduction rapide des acariens. Pour donc vous prémunir contre une invasion de ces insectes, il est impérieux d’effectuer un nettoyage régulier de la maison. Les nids de poussière doivent être époussetés à l’aspirateur.

Par ailleurs, les acariens sont des nuisibles affectionnant les milieux humides. En réduisant le taux d’humidité chez vous, vous rendez votre cadre de vie hostile à ces insectes. Pour cela, faites une aération quotidienne de toutes les pièces de la maison. De même, vous devez veiller à garder une température inférieure à 20 °C chez vous. Il est préférable d’opter pour le carrelage de l’intérieur que des moquettes. Ces dernières constituent des vecteurs d’humidité et un abri pour les insectes.

Aussi, vous pouvez faire bouger quelques meubles pour une circulation aisée de l’air. Certains travaux de réparations peuvent aussi être nécessaires pour éliminer les moisissures de la maison.

L’utilisation des produits antiacariens.

La prévention des acariens peut s’avérer inefficace avec les solutions naturelles. Dans ce cas, pensez à recourir aux symptômes et traitement avec des produits chimiques antiacariens. Vous pouvez par exemple acheter des housses et matelas préalablement traités contre les acariens. En cas de véritable allergie, il est aussi possible de recourir à un acaricide pour la lessive.

Par ailleurs, l’usage de produits répulsifs disponible en pharmacie vous permet aussi d’éviter les acariens. Ainsi, vous pouvez répandre sur vos vêtements des huiles essentielles d’eucalyptus, de lavande ou de menthe. Vous pouvez aussi faire usage des crèmes de désensibilisation. Certains répulsifs antimoustiques servent également à éradiquer la présence d’acariens dans une habitation.

Share Button
Voir plus

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire

Vous devriez également lire

Close
Close